L'heure du dénouement
© Getty Images

Le Brésil est la seule équipe qui aborde la septième journée de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2012 en ayant déjà validé son billet pour les huitièmes de finale. Dans ce Groupe C, la deuxième place se jouera entre le Portugal et le Japon, qui pourraient également se qualifier s'ils font partie des meilleurs troisièmes.

La situation est beaucoup plus serrée dans le Groupe A, où l'Ukraine est en tête, mais avec un seul point d'avance sur le Costa Rica et le pays hôte. Le Paraguay, actuellement dernier avec un point, a encore une chance d'atteindre les huitièmes de finale.

L'affiche
Paraguay - Thaïlande, Bangkok, stade couvert de Huamark, 21h00

Étant donné l'enjeu, ce match promet d'être palpitant du début à la fin. Les Paraguayens, arrivés avec le statut de candidats à l'accession aux huitièmes de finale, devront absolument l'emporter pour ne pas faire mentir les pronostics. Tout autre résultat serait rédhibitoire pour le Paraguay, qui enregistre le retour d'Enmanuel Ayala. Le buteur albirrojo a en effet purgé sa suspension d'un match.

La Thaïlande, de son côté, possède une marge d'erreur, mais ne veut pas dépendre des autres résultats. Après une première période à oublier contre l'Ukraine, et malgré le résultat final, les Thaïlandais retiendront surtout leur bonne deuxième période face aux Européens. La grande question est de savoir s'ils pourront compter sur leur star Suphawut Thueanklang, blessé contre l'Ukraine.

Les autres rencontres
L'autre match du Groupe A mettra aux prises l'Ukraine et le Costa Rica, qui restent tous les deux sur une victoire. Outre la qualification, les deux équipes visent également la première place de la poule, qui pourrait leur permettre d'éviter de tomber sur un cador dès les huitièmes de finale.

Le Brésil, déjà qualifié, fait partie des équipes que tout le monde souhaite éviter. Son prochain adversaire, le Portugal, ne peut pas en dire autant. Pourtant, les quatre points déjà pris par les Portugais les mettent en ballottage favorable pour décrocher la deuxième place dans le Groupe C.

Le Japon s'est procuré une bouée de sauvetage en réalisant une remontée fantastique contre le Portugal. Cela dit, les Nippons ne possèdent toujours qu'un point au compteur et devront absolument battre la Libye pour continuer à espérer. Les Africains, quant à eux, ne sont pas éliminés mathématiquement. Mais pour atteindre les huitièmes de finale, ils devront battre le Japon et espérer que les autres résultats soient en leur faveur.

Le joueur à suivre
Cardinal (POR)
Le pivot de 27 ans, qui avait marqué deux buts à Brésil 2008, a déjà fait trembler les filets à cinq reprises en Thaïlande. Outre ses qualités, le numéro 7 étonne également par son opportunisme devant le but adverse. Cela fait de lui un joueur particulièrement difficile à marquer.

La stat
19 - Comme la quantité de matches disputés par le Brésil sans connaître la défaite, série en cours et deuxième meilleure dans l'histoire de la compétition. Le détenteur du record en la matière n'est autre que… le Brésil, qui avait réussi une série d'invincibilité de 23 rencontres entre 1988 et 2000.

Entendu…
"Le match contre la Libye sera une petite finale pour nous. Nous sommes bien déterminés à créer l'événement en nous qualifiant pour le prochain tour pour la première fois de notre histoire" - Miguel Rodrigo, sélectionneur du Japon

Le programme
Japon - Libye (Bangkok, Stade Couvert de Huamark, 17h00)
Portugal - Brésil (Nakhon Ratchasima, Korat Chatchai Hall, 17h00)
Costa Rica - Ukraine (Nakhon Ratchasima, Korat Chatchai Hall, 19h00)Paraguay -Thaïlande (Bangkok, Stade Couvert de Huamark, 19h00)
(Coups d'envoi en heure locale)