Thaïlande 2012 mobilisé contre les discriminations
© Getty Images

À l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Thaïlande 2012, la FIFA proclamera ce dimanche 11 novembre au cours du match entre l'Espagne et la Thaïlande, devant des millions de téléspectateurs, la condamnation unanime par le monde du football de toutes les discriminations, qu'elles soient basées sur la race, l'origine ethnique, la religion ou autres.

La rencontre des huitièmes de finale entre la Thaïlande, pays organisateur, et l'Espagne, double championne du monde, sera consacrée à la lutte contre la discrimination sous toutes ses formes. Le capitaine de la sélection ibérique lira à cette occasion, au nom de son équipe, une déclaration condamnant toute forme de discrimination. Il affirmera l'engagement de l'ensemble de l'équipe à lutter contre le racisme et les discriminations dans le sport et la société, à travers le football.

Le capitaine thaïlandais se joindra à lui pour lire au nom de son équipe une déclaration condamnant toutes formes de discrimination et demandant à l'ensemble des spectateurs à travers le monde de lutter contre ce fléau sociétal.

Nous devons faire comprendre aux gens que l'éthique, le fair-play et le respect ne sont pas confinés au stade mais doivent s'étendre à la vie de tous les jours.
Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter

Le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a déclaré lors d'une conférence organisée par l'association anglaise Kick It Out en juillet dernier : "Le racisme et les discriminations perdurent dans notre sport et cela est grave. Nous devons faire comprendre aux gens que l'éthique, le fair-play et le respect ne sont pas confinés au stade mais doivent s'étendre à la vie de tous les jours. Chacun doit être traité avec justice, quelle que soit sa religion, sa culture et sa couleur de peau".

La Journée de la FIFA contre la Discrimination célébrée chaque année est l'occasion pour la grande famille du football de condamner toutes les formes de racisme dans la société, même si ce fléau doit être combattu chaque jour de l'année.

La position de la FIFA face aux discriminations est clairement énoncée dans les Statuts de la FIFA, à l'Article 3 ("Toute discrimination d'un pays, d'un individu ou d'un groupe de personnes pour des raisons d'ethnie, de sexe, de langue, de religion, de politique ou pour toute autre raison est expressément interdite, sous peine de suspension ou d'exclusion"), ainsi que dans le Code d'Éthique de la FIFA (Article 7) et dans le Code disciplinaire de la FIFA (Article 58).

La FIFA a célébré la première Journée de la FIFA contre la Discrimination le 7 juillet 2002, suite à la résolution de Buenos Aires en 2001, destinée à combattre le racisme. Les différentes compétitions de la FIFA ont participé à cette journée qui est l'occasion de dire un grand "NON" à toutes les formes de discrimination.