Le quotidien des occupants de la prison de Makati, aux Philippines, est particulièrement morose. Les prisonniers répètent inlassablement les mêmes gestes jour après jour, en attendant la date de leur procès ou de leur libération.

Les moments de joie sont rares derrière les barreaux, et le futsal est là pour donner aux détenus un peu de bonheur. Dès qu'ils échangent leurs uniformes contre des maillots et que le match commence, les condamnés éprouvent un sentiment de liberté qui les aide à oublier leur situation difficile.   

L'espace de quelques minutes, ils retrouvent une vie normale, grâce au ballon rond. Au coup d'envoi, les codétenus deviennent des coéquipiers et le jeu passe au premier plan. Beaucoup n'ont jamais joué au futsal auparavant ; pour la plupart, les prisonniers n'ont même jamais été inscrits dans un club. Pourtant, cette activité crée un sentiment de collectivité et insuffle une passion pour le sport qui n'est pas près de s'éteindre.

FIFA TV et FIFA.com vous proposent de découvrir cet univers à part.