Suphawut Thueanklang n’a probablement ni le palmarès, ni l’aura de Falcao et de Ricardinho, mais il a déjà laissé son empreinte dans l’histoire de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA. En effet, le Thaïlandais a été élu pour la deuxième fois, en Colombie, auteur du meilleur but de la compétition selon les utilisateurs de FIFA.com.

Tout comme lors de Thaïlande 2012, l’Asiatique a concentré les regards et les louanges de nos lecteurs, qui l’ont plébiscité lors du scrutin. Au total, sur les 37 000 voix exprimées, son œuvre maîtresse face à Cuba en a récolté 80 %.

À Medellin, l’attaquant a reçu une passe longue de son gardien et s’est retrouvé face-à-face avec Brenieht Suárez. Mais au lieu d’opter pour une frappe puissante comparable à celle de 2012, le Thaïlandais a exécuté une double roulette qui a complètement déstabilisé le gardien et ébahi les présents.

Derrière le Thaïlandais, c’est le Vietnamien Minh Tri Nguyen qui a été choisi pour son but contre le Guatemala, consécutif à un bon travail sur un côté et à une frappe du gauche qui a fini sa course dans les filets. Enfin, la troisième place est allée au Marocain Adil Habil, auteur d’une frappe surpuissante depuis sa moitié de terrain qui a pris de court l’Espagnol Paco Sedano lors de la victoire 5:1 des Européens.

Falcao, Ricardinho et Abdiel Castrellon ont fait partie eux aussi des finalistes, mais Suphawut Thueanklang a mis tout le monde d’accord. Sachant que le joueur n’a que 27 ans, il n’est pas impossible qu’il réussisse la passe de trois dans quatre ans...