LE FILM DE LA JOURNÉE - Dans toute la Colombie, où on fêtait ce samedi le Día del Amor y la Amistad (Journée de l'Amour et de l'Amitié), des roses ont été distribuées. Les équipes de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016, elles, espéraient plutôt obtenir un billet pour les huitièmes de finale.

Le Brésil était déjà assuré de s'adjuger l'un des précieux sésames, mais il a décroché sa troisième victoire en trois rencontres, le Mozambique lui ayant donné peu de difficultés. Ce match aura été le dernier de l'outsider africain en Colombie, mais un de plus pour le Brésilien Falcão, qui a continué à écrire sa légende. Dans l'autre match du Groupe D, l'Ukraine s'est imposée face à l'Australie et a validé son ticket pour les huitièmes de finale. Les Futsalroos, quant à eux, devront attendre les résultats de ce dimanche pour savoir s'ils vivront la suite de l'aventure.

Dans le Groupe C, le Paraguay a abordé sa rencontre avec un moral de guerrier. Après avoir été rapidement menée par le Guatemala, auteur de deux buts précoces, l'Albirroja a lutté pour reprendre le contrôle et a finalement été récompensée par les trois points de la victoire, synonymes de qualification pour la suite. Le Guatemala, qui n'a pourtant pas baissé les bras, doit faire ses valises. Le deuxième match du groupe a vu le Viêt-Nam affronter l'Italie. Il n'en est pas venu à bout, mais verra tout de même les huitièmes de finale, où il se frottera à un autre leader de groupe.

L'Égypte, qui ne jouait pas, a reçu un beau cadeau depuis son hôtel : ces résultats lui assurent en effet de participer elle aussi au deuxième tour en tant que l'un des meilleurs troisièmes de poule. 

Résultats
Groupe C
Guatemala - Paraguay 4:8
Italie - Viêt-Nam 2:0

Groupe D
Brésil - Mozambique 15:3
Australie - Ukraine 1:3 

Les moments-clés
Falcão aime le futsal et le futsal aime Falcão : Une fois sifflée la fin de la partie au Coliseo el Pueblo, Falcão, seul dans le rond central, a savouré l'ovation faite en son honneur. En signant trois buts au cours de la rencontre, il a porté à 45 son total de réalisations en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA et décroché un nouveau record, celui de meilleur buteur de l'histoire de la compétition. Le record était détenu jusqu'à présent par son compatriote Manoel Tobias, qui a fait trembler les filets à 43 reprises. Dans le stade, tout le monde a bien sûr voulu conserver un souvenir de ce moment à part et les fans ainsi que les joueurs du Mozambique ont été nombreux à vouloir faire des selfies avec le Brésilien. Mais c'est sûrement Carlao qui a été le plus chanceux, puisqu'il a obtenu le bandeau du recordman.

La tête dans les étoiles : L'Italien Rodolfo Fortino a décroché les étoiles pour son adversaire Dinh Thuan Ngo. Du moins, le gardien Dinh Thuan Ngo a vu brièvement de petits points blancs danser devant ses yeux lorsqu'il a repoussé de la tête une puissante frappe de l'attaquant et est tombé au sol. Après une courte pause pour lui permettre de reprendre ses esprits, Ngo a heureusement repris sa place entre les poteaux.

Clin d'œil : Après le premier but encaissé, le portier australien Angelo Konstantinou n'avait pas l'air très à l'aise. Il faut dire que le ballon avait fini sa course dans les filets après avoir roulé entre ses jambes. Ce qui ne l'a pas empêché de sortir de son but peu de temps après pour intercepter une longue balle. Mais au lieu de repousser celle-ci, il a laissé le cuir passer à nouveau entre ses jambes - cette fois volontairement - avant de la contrôler dans sa surface. Le public a apprécié le geste et salué le gardien par un tonnerre d'applaudissements.

La stat
8 - Comme le nombre de joueurs différents qui ont marqué pour le Brésil lors de son écrasante victoire contre le Mozambique, ce qui est d'autant plus remarquable quand on sait que la Seleção ne compte que 14 noms sur sa liste, dont trois gardiens. Rafael Rato étant suspendu, seuls Dyego et Je n'ont pas signé de but au cours de ce match.

Entendu…
"Je n'aurais jamais pensé qu'en 20 ans de futsal, je puisse un jour avoir aussi peur pendant un match. J'ai pris de mauvaises décisions, je ne me suis pas déplacé correctement sur le terrain. Mais je voulais absolument décrocher ce record aujourd'hui. À présent, tout le monde verra un nouveau Falcão" - Falcão, ailier du Brésil

"Nous avons volontairement laissé de temps en temps le ballon à l'Australie pour miser sur nos contres. Mais malheureusement, nous n'avons pas saisi toutes les occasions" - Oleksandr Kosenko, sélectionneur de l'Ukraine

À venir
Dimanche 18 septembre 2016

Groupe E
Kazakhstan - Îles Salomon (16h00)
Costa Rica - Argentine (16h00)

Groupe F
Azerbaïdjan - Iran (18h00)
Espagne - Maroc (18h00)

(horaires en heure locale)