La FIFA, en collaboration avec la CONCACAF, a tenu le 15 janvier 2015 à Miami les dernières discussions durant un séminaire historique consacré aux licences de club. Le principal objectif de cet événement de deux jours était d'informer les associations membres au sujet de la mise en place du système de licences de club de la FIFA dans la CONCACAF, afin d'introduire un ensemble de critères minimaux dans les compétitions nationales et continentales à partir de 2015 et 2016 respectivement.

Le Vice-Président de la FIFA et Président de la CONCACAF Jeffrey Webb a inauguré le séminaire en soulignant l'importance des licences de club pour l'avenir du football dans la région : "Ce séminaire s'inscrit dans le prolongement de tout ce que nous faisons pour la professionnalisation et la transparence du football. Les associations membres doivent être les actrices de ce changement, les catalyseurs de la transformation de la CONCACAF".

Le système de licences de club de la FIFA est basé sur cinq critères essentiels : sport, personnel et administration, finances, infrastructures et domaine juridique. Ces critères ont pour objectif de protéger la crédibilité et l'intégrité des compétitions de clubs tout en améliorant le niveau du professionnalisme au sein de la famille du football et en favorisant la transparence dans les finances, la propriété et le contrôle des clubs.

L'adaptation du système de licences de club au niveau de la confédération et ultérieurement au niveau des associations membres est un processus à long terme au cours duquel l'objectif sera de fournir des normes minimales et de satisfaire à des exigences essentielles pour améliorer les compétitions de football de clubs. À la fin de ce processus, les avantages pour les clubs, les championnats et les associations membres seront nombreux : meilleur niveau de gestion des clubs, meilleur niveau des joueurs formés au pays, augmentation du nombre de fans et des revenus et, en dernière instance, meilleur niveau de l'équipe nationale.

"Le système de licences de club de la FIFA va améliorer le niveau des clubs de football, à la fois sur le terrain et en dehors, et représenter un outil de développement à long terme pour les associations membres de la FIFA. Par conséquent, la FIFA soutient entièrement chaque confédération et chaque association membre dans la mise en place du système de licences de club de la FIFA", assure le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke.

La CONCACAF avant le monde
Les associations membres représentées au séminaire étaient les suivantes : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Aruba, Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Îles Caïmans, Canada, Costa Rica, Cuba, Curaçao, Dominique, États-Unis, Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Iles Vierges Américaines, Iles Vierges Britanniques, Jamaïque, Mexique, Montserrat, Nicaragua, Panama, Porto Rico, République dominicaine, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent et les Grenadines, Sainte-Lucie, Salvador, Suriname, Trinité-et-Tobago et Turks-et-Caicos.

Les participants ont assisté aux présentations de la FIFA et de la CONCACAF au cours desquelles ont été expliquées les bases de la mise en place du système de licences de club par les membres. Des tables rondes ont également eu lieu en présence de personnalités du football de la région comme Shaka Hislop, expert football à la télévision et ancien international avec Trinité-et-Tobago, Yon De Luisa, PDG du Club América, et Cheryl Bailey,de la NWSL américaine, ainsi que des représentants des associations membres.

Alors que l'AFC et l'UEFA ont déjà établi un système de licences de club sur leurs continents respectifs, la FIFA prévoit d'organiser d'autres séminaires dans les régions de la CAF, la CONMEBOL et l'OFC afin de garantir que le système de licences de club de la FIFA fonctionne partout dans le monde.