La chambre de jugement de la Commission d’Éthique de la FIFA, présidée par Hans-Joachim Eckert, a suspendu pour une durée de cinq ans Worawi Makudi, ancien président de la Fédération Thaïlandaise de Football (FAT) et ancien membre du Comité Exécutif de la FIFA, de toute activité liée au football aux niveaux national et international. Cette suspension prend effet immédiatement.

L’enquête concernant M. Makudi a été ouverte le 23 juillet 2015 et menée par Cornel Borbély, président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, après que M. Makudi a été déclaré coupable de faux par le tribunal pénal de Bangkok Sud (Thaïlande). Le rapport final a été transmis le 15 juillet 2016 à la chambre de jugement, qui a ouvert une procédure formelle de jugement le 22 juillet 2016.

Considérant que M. Makudi a apporté des modifications aux statuts de la FAT sans l’approbation du Congrès de ladite FAT, la chambre de jugement de la Commission d’Éthique a reconnu M. Makudi coupable de faux et de falsification en vertu de l’article 17 du Code d’éthique de la FIFA (CEF). M. Makudi a en outre été reconnu coupable de violation de l’article 41 du CEF (Obligation de collaboration des parties).

Par conséquent, M. Makudi a été suspendu pour une durée de cinq ans de toute activité liée‑au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international et condamné au paiement d’une amende de CHF 10 000.