Cornel Borbély, président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique et chargé d’instruction, a conclu son enquête sur les activités de Rafael Callejas, ancien président de la Fédération Hondurienne de Football, et a transmis un rapport final - accompagné de recommandations - à la chambre de jugement de la Commission d’Éthique, présidée par Hans-Joachim Eckert.

L’enquête sur M. Callejas s’est concentrée sur des paiements illicites qu’il aurait perçus d’entreprises de marketing sportif. Devant le tribunal fédéral de Brooklyn, à New York le 28 mars 2016, M. Callejas avait plaidé coupable face aux accusations de racket organisé et fraude électronique.

Dans son rapport final, Cornel Borbély recommande une suspension à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) en raison de violations présumées des articles 13 (Règles de conduite générales), 15 (Loyauté), 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport), 19 (Conflits d’intérêts), et 21 (Corruption) du Code d’éthique de la FIFA.

M. Callejas demeure présumé innocent jusqu’à ce que la chambre de jugement de la Commission d’Éthique rende sa décision formelle.