La chambre de jugement de la Commission d’Éthique de la FIFA, présidée par Hans-Joachim Eckert, a suspendu pour une durée d’un an Saoud Al-Mohannadi, vice-président de la Fédération Qatarie de Football (QFA) et de la Confédération Asiatique de Football (AFC), de toute activité liée au football aux niveaux national et international. Cette suspension prend effet immédiatement.

L’enquête contre M. Al-Mohannadi a été ouverte le 27 juillet 2015 et menée par Djimrabaye Bourngar, vice-président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, sur la base de manquements potentiels de M. Al-Mohannadi à ses obligations de collaboration en tant que témoin dans le cadre d’une procédure séparée. Le rapport final a été transmis le 26 août 2016 à la chambre de jugement, qui a ouvert une procédure formelle le 6 septembre 2016.

M. Al-Mohannadi n’ayant pas collaboré avec la chambre d’instruction dans le cadre d’une procédure contre une tierce partie, la chambre de jugement l’a déclaré coupable de violation des articles 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport) et 42 (Obligation générale de collaboration) du Code d’éthique de la FIFA.

Par conséquent, M. Al-Mohannadi a été suspendu pour une durée d’un an de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international et devra en outre s’acquitter d’une amende de CHF 20 000.