Djimbaraye Bourngar, vice-président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, a conclu son enquête portant sur le comportement de M. Saoud Al-Mohannadi, vice-président et ancien secrétaire général de la Fédération Qatarie de Football. M. Bourngar a remis son rapport final, assorti de recommandations, à la chambre de jugement de la Commission d’Éthique présidée par Hans-Joachim Eckert. L’enquête menée à l’encontre de M. Al-Mohannadi concerne le fait qu’il n’ait pas pleinement coopéré ni fourni d’informations fiables à la chambre d’instruction dans le cadre d’une autre enquête - sans lien avec l’attribution de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™.

Dans son rapport final, le chargé d’instruction recommande une suspension d’au moins deux ans et demi, ainsi qu’une amende d’au moins CHF 20 000 pour des violations des articles 13 (Règles de conduite générales), 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport) et 42 (Obligation générale de collaboration) du Code d’éthique de la FIFA.

L’officiel demeure présumé innocent jusqu’à ce que la chambre de jugement de la Commission d’Éthique rende sa décision formelle.