La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante, par le biais de son vice-président Alan Sullivan, a ouvert une procédure de jugement à l’encontre d’Helmut Sandrock, ancien secrétaire général de la Fédération Allemande de Football et ancien directeur du Comité Organisateur Local de la Coupe du Monde de la FIFA 2006™, sur la base du rapport final transmis par la chambre d’instruction.

L’enquête sur M. Sandrock, ouverte le 22 mars 2016, a été menée par Cornel Borbély, président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, dont le rapport final a été soumis à la chambre de jugement le 1er septembre 2016. Dans ce rapport, la chambre d’instruction recommande une sanction sous la forme d’un travail d’intérêt général – à définir par la chambre de jugement – assortie d’une amende de CHF 50 000 pour des violations aux articles 13 (Règles de conduite générales), 15 (Loyauté) et 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport) du Code d’éthique de la FIFA.

La chambre de jugement a attentivement étudié le rapport de la chambre d’instruction avant de décider d’ouvrir une procédure formelle à l’encontre de M. Sandrock.

Durant la procédure, M. Sandrock sera invité à soumettre sa position ainsi que tout élément de preuve lié au rapport final de la chambre d’instruction (art. 70, al. 2 du Code d’éthique de la FIFA). Il pourra également demander une audience (art. 74 , al. 2 du Code d’éthique de la FIFA).

Pour des raisons de confidentialité et de présomption d’innocence, la chambre de jugement ne publiera pour l’heure pas d’autre information.