La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante, présidée par Hans-Joachim Eckert, a décidé de suspendre à vie l’officiel qatari Najeeb Chirakal de toute activité liée au football aux niveaux national et international.

L’enquête sur M. Chirakal a été menée par Vanessa Allard, membre de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, dont le rapport final a été soumis à la chambre de jugement le 2 novembre 2016. La procédure de jugement a été officiellement ouverte le 14 novembre 2016.

 La chambre de jugement a estimé que M. Chirakal a été impliqué dans plusieurs paiements contraires à l’éthique effectués au nom d’un tiers à divers officiels du football entre 2009 et 2011, et qu’il n’a pas collaboré dans le cadre de diverses procédures éthiques. Elle a en outre déterminé qu’il s’était rendu coupable de violations présumées des articles 13 (Règles de conduite générales), 15 (Loyauté) 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport), 19 (Conflits d’intérêt), 20 (Acceptation et distribution de cadeaux et autres avantages), 21 (Corruption) et 42 (Obligation générale de collaboration) du Code d’éthique de la FIFA.

La sanction est effective à compter du 20 janvier 2017, date à laquelle la présente décision a été notifiée.