Le président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante, Hans-Joachim Eckert, a provisoirement suspendu Richard K. Lai, président de la Fédération de Football de Guam, pour une durée de quatre-vingt-dix jours. La durée de cette suspension pourra être étendue pour une période supplémentaire qui n’excèdera toutefois pas quarante-cinq jours. Durant ces périodes, la personne susmentionnée est suspendue de toute activité liée au football aux niveaux national et international. Cette suspension prend effet immédiatement.

La décision a été prise sur demande du président de la chambre d’instruction, Cornel Borbély, sur la base de l’art. 83, al. 1 du Code d’éthique de la FIFA. La demande avait été soumise sur la base des aveux de M. Lai publiés par le département de la Justice des États-Unis le 27 avril 2017, portant notamment sur des actes de fraude électronique organisée.

En raison des dispositions de l’article 36 (Confidentialité) du Code d’éthique de la FIFA, la Commission d’Éthique n’est pas en mesure de commenter les détails de la décision ou de l’enquête.