Lors de sa deuxième séance, qui s’est tenue le 12 avril, la Commission de Gouvernance de la FIFA a notamment pris les décisions suivantes :

1 - Proposer au Conseil de la FIFA une série d’amendements au Règlement de Gouvernance de la FIFA portant sur les contrôles d’éligibilité et les déclarations de tiers. Lesdits amendements visent en particulier à renforcer et améliorer les contrôles d’éligibilité et la transparence vis-à-vis de conflits d’intérêts potentiels.

2 - Proposer au Conseil de la FIFA l’adoption d’une Politique de la FIFA en matière de droits de l’homme, dont le contenu a été approuvé par la Commission de Gouvernance après consultation du Conseil consultatif des droits de l’homme et de l’administration de la FIFA.

3 - Adopter et publier plusieurs Directives relatives à la supervision des élections des membres du Conseil de la FIFA, une tâche dont la Commission de Gouvernance est chargée.

4 - Adopter et publier plusieurs Directives relatives à la promotion et l’implication des femmes dans le Conseil de la FIFA.

L’ensemble de ces directives visent à rendre le travail de la Commission de Gouvernance plus transparent et à aider les confédérations à se conformer aux principes et à la règlementation de la FIFA. Elles sont disponibles ICI.

La Commission de Gouvernance de la FIFA a été créée dans le sillage du train de réformes approuvé par le Congrès extraordinaire de la FIFA en février 2016 et ses principales tâches consistent à traiter toutes les questions de gouvernance ainsi que de conseiller le Conseil de la FIFA dans ce domaine. La Commission de Gouvernance – en collaboration avec la Commission de Contrôle – supervise également les élections des membres du Conseil de la FIFA en définissant notamment les conditions d’éligibilité et d’admissibilité des candidats.

.