August Rosenmeier vient de vivre quelques journées chargées : en qualité de champion en titre de la FIFA Interactive World Cup 2014, il a assisté à plusieurs manifestations organisées récemment pour fêter la sortie de FIFA 15 d'EA SPORTS.

August s'est entretenu avec FIFA.com dans les locaux du FC Copenhague, où il participait au lancement de FIFA 15, le jeu officiel de la FIWC 2015. Il a signé des autographes, répondu à des interviews et disputé des matches contre des fans, avant d'affronter des stars du club danois sur le terrain virtuel.

"J'ai apprécié chaque minute de cette journée", s'est-il exclamé au micro de FIFA.com. "J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer contre tout le monde. C'était super !"

L'attaquant du FC Copenhague Danny Amankwaa a fait les frais du talent du jeune gamer de 18 ans. "Je lui ai mis un but. Je suis très heureux d'avoir marqué contre le meilleur footballeur virtuel du monde", a commenté Amankwaa, vaincu 1:3 par Agge.

"J'ai rencontré Nicolai Jorgensen, Danny Amankwaa et Mathias Zanka aujourd'hui. Ce sont de grands joueurs danois", a poursuivi August. "Ils ont représenté le Danemark, tout comme moi. Nous avons beaucoup de choses en commun."

L'opinion du champion sur FIFA 15
"C'était génial de tenir FIFA 15 entre les mains et d'être au début d'une nouvelle FIWC", a confié Rosenmeier au sujet de la dernière édition du jeu de football le plus populaire du monde.

"J'adore découvrir toutes les nouveautés du jeu. J'aime analyser les joueurs et les équipes. C'est fascinant. Pour un peu, on se prendrait pour Arsène Wenger", rit-il.

L'apprentissage d'une nouvelle version du jeu FIFA ne se fait pas sans effort, même pour un joueur aussi expérimenté. "C'est toujours difficile au début, parce qu'il faut apprendre toutes les astuces et les conseils secrets", explique Rosenmeier. "Je crois que je commence à les assimiler. FIFA 15 me paraît nettement plus rapide et davantage axé sur le jeu offensif des milieux de terrain. Je l'aime déjà. Beaucoup m'ont dit qu'il était parfaitement adapté à mon style."

Rosenmeier dans les starting-blocks
Au terme du nouveau format des qualifications mis en place pour la FIWC 2015, les gamers n'auront à jouer que 90 matches en ligne pour accéder à la Grande Finale. Agge a un conseil à donner aux néophytes. "Au Danemark, on a un dicton : 'l'attaque gagne les matches, la défense gagne les tournois'. Une défense en béton vous mènera loin."

Pense-t-il arriver à conserver son titre lors de la prochaine Grande Finale, un exploit qu'aucun champion de la FIWC n'a réussi à accomplir ? "Je gérerai la pression comme je l'ai fait ces dernières années, où j'ai été sacré champion du Danemark et de Scandinavie. J'essaierai de rester sur la même ligne de conduite que d'habitude et de garder la tête froide pendant la nouvelle campagne. Je pense qu'alors, j'aurai des chances de gagner", conclut-il.