• Azpilicueta accueille les 32 finalistes à Londres
  • Le latéral de Chelsea évalue ses coéquipiers : "Courtois est le meilleur à FIFA, Kanté le pire"
  • Il nous livre l'identité de son club préféré à FIFA

"Voir son visage apparaître dans son jeu vidéo préféré, faire partie de l'action, c'est vraiment quelque chose de fort", confie Cesar Azpilicueta à FIFA.com au beau milieu du SkyLoft, un espace aux allures d'entrepôt situé au 29ème étage de la Millbank Tower, qui offre une vue panoramique sur Londres.

Le latéral de Chelsea, installé à Londres depuis 2012, compte parmi les grands fans de la licence FIFA d'EA SPORTS™. "Chaque année, quand le jeu sort, je commence par consulter mes statistiques. Elles ont augmenté au fil des ans. À ce niveau-là, je n'ai pas à me plaindre !", plaisante-t-il. 

Le pensionnaire de Stamford Bridge est venu en voiture après une séance d'entraînement, afin d'animer la présentation des joueurs de la Grande Finale 2017. Cet événement lui a donné l'occasion de rencontrer les 32 participants et de leur remettre leurs maillots officiels pour le tournoi. "C'est un événement énorme d'accueillir une telle compétition et en tant que simple amateur, je suis ravi de participer à la FIWC", poursuit l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille. "C'est un tournoi important, qui réunit les meilleurs joueurs du monde. Ils ont tous travaillé dur pour être là. Ils peuvent être fiers de ce qu'ils ont accomplis. Le simple fait d'être présent à ce niveau constitue déjà un exploit en soi. Mais je me doute que ça ne leur suffira pas. Les sportifs ont toujours un objectif en tête : gagner des titres."

Présent à la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ avec la Roja, Azpilicueta est un habitué des grands rendez-vous. "Personnellement, je pense qu'il n'y a pas de plus grand honneur que de représenter son pays", juge-t-il. "J'imagine que les finalistes sont très émus à l'idée de défendre les couleurs de leurs pays. On ressent toujours quelque chose de particulier dans ces moments-là."

Retour aux sources
Le défenseur est lui-même un grand amateur de jeux FIFA, même s'il avoue que ses enfants ont réduit le temps passé devant sa console. "J'ai toujours aimé les jeux vidéo. J'ai commencé très jeune et les jeux de football ont toujours tenu une place importante, surtout FIFA. Je jouais dès que j'avais un moment de libre. Aujourd'hui, je suis plus vieux, j'ai une famille... c'est plus compliqué mais dès que l'occasion se présente, je me jette sur ma manette", précise-t-il dans un grand sourire.

Lorsqu'on lui demande quelle est son équipe préférée dans le jeu, le vice-capitaine de Chelsea se montre diplomate : "Normalement, je ne joue pas avec mon équipe. En tout cas, j'essaye d'éviter. Je préfère changer. J'aime bien prendre le contrôle de mon club formateur, Osasuna. J'ai grandi dans cette ville et j'ai fréquenté le centre de formation avant d'intégrer l'équipe première", détaille Azpilicueta, qui a vécu neuf ans à Pampelune. Passé par les différentes équipes de jeunes, il a disputé 99 matches avec l'équipe première avant de rejoindre Marseille puis Chelsea. Son compteur personnel affiche aujourd'hui 160 matches et trois buts chez les Blues.

Azpilicueta est aussi un observateur avisé et quand il s'agit de juger les talents de ses coéquipiers en club, il n'a pas sa langue dans sa poche : "Thibaut Courtois est sans doute le meilleur à FIFA, Ngolo Kanté le pire".

La Grande Finale de la FIFA Interactive World Cup 2017 se déroulera du 16 au 18 août. Suivez les trois jours de compétition en direct sur FIFA.com.