• Laura Woods et Spencer présentent la Grande Finale de la FIWC 2017
  • ChuBoi est consultant pour la FIWC 2017 
  • Ces trois experts voient GORILLA l'emporter 

Après deux jours de compétition, il ne reste que quatre prétendants au titre. En attendant le dénouement de la dernière journée de la Grande Finale de la FIWC 2017, FIFA.com s'est entretenu avec Laura Woods, Spencer et ChuBoi qui couvrent la compétition cette année. 

- Laura Woods est une journaliste sportive pour la télévision anglaise
- Elle a commencé à couvrir l'eSport l'an dernier à l'occasion de la Grande Finale de la FIWC 2016 à New York. 
- Elle constate un intérêt croissant du monde du sport pour eSport en général et FIFA en particulier

En tant qu'Anglaise, c'est difficile de rester impartiale. Quand je vois GORILLA faire ce qu'il fait ici, à Londres, dans son pays… Le tout avec un calme impressionnant et une incroyable efficacité offensive. Ce qu'il a fait lors de la première manche de la finale Xbox était vraiment hors du commun. S'il continue ainsi, je ne vois pas ce qui pourrait l'empêcher de l'emporter.

- Spencer est un expert de FIFA et du monde de l'eSport 
- Il commente la FIWC depuis l'an dernier
- Il espère voir l'eSport se professionnaliser encore davantage

J'ai été impressionné par les joueurs de la région "Amériques" en phase de groupes. Il n'ont pas tenu la distance ensuite mais ils ont montré des belles choses. Mais ce que je retiens avant tout, c'est la domination allemande. Ils ont vraiment été très efficaces, même si je pense c'est tout de même GORILLA qui aura le dernier mot. 

- ChuBoi est un spécialiste de FIFA, notamment du mode FUT Champions
- Son rôle est d'expliquer le fonctionnement de ce mode de jeu 
- Il prédit l'arrivée d'un véritable marché des transferts entre clubs dans le monde de l'eSport

Ce qui m'a marqué lors de la première journée, c'est de voir FILTHYP94 et JOEY sortir du "Groupe de la Mort" où se trouvaient quatre sérieux prétendants au titre. Personne ne parlait des candidats nord-américains, or ils ont éclipsé TASS qui a terminé dernier et ont même fini devant DANI. 

Lors de la deuxième journée, GORILLA a tout démoli sur son passage après avoir commencé doucement, comme à son habitude. Tout le monde se demandait s'il avait toujours le tranchant qu'il avait en 2015 et en 2016, et il a démontré aujourd'hui sur FIFA 17 qu'il avait toujours son instinct de tueur qui lui a valu la réputation de meilleur attaquant de l'histoire de FIFA.