Les trois clubs les plus titrés en Ligue des champions de la CAF restent en course pour se qualifier pour les play-offs de l'édition 2016 du tournoi. Dans les matches du premier tour qui se sont disputés ce week-end, ils ont évité la défaite à l'extérieur.


L'affiche
Kaizer Chiefs 0:1 ASEC Mimosas
Champions d'Afrique 1998, les Ivoiriens ont été trop forts pour les Sud-Africains de Kaizer Chiefs, qui semblent destinés à poursuivre sur leur lancée de leurs décevantes prestations dans la compétition. Les Amakhosi, qui abordaient la rencontre dans la foulée de deux défaites, une en championnat et une en coupe, auraient pu mener au score si le milieu de terrain George Maluleka avait été plus adroit sur deux occasions en première période. Les locaux ont fini par être punis de leur maladresse à l'heure de jeu, sur une tête d'Adama Bakayoko. Malgré cela, les Chiefs continuent d'exercer leur domination sur le match et passent tout prêt d'égaliser, mais le gardien de l'ASEC, Koffi Kouakou, est à la parade. Les Chiefs doivent maintenant s'imposer à Abidjan s'ils veulent atteindre la phase de groupes pour la première fois de leur histoire.

La surprise
Warri Wolves 0:1 Al Merreikh
Malgré le beau parcours du club soudanais d'Al Merreikh jusqu'en demi-finales dans la Ligue des champions 2015, les Nigérians de Warri Wolves pensaient pouvoir prendre l'avantage lors de ce match aller, devant leur public à Warri, comme l'imaginait le gardien Dele Ajiboye : "Ils ne sont pas invincibles". Cependant, les visiteurs l'ont été à cette occasion, la formation dirigée par Diego Garzitto enregistrant une précieuse victoire 1:0 contre les nouveaux venus dans la compétition, qui sont désormais au pied du mur. Ils devront être forts, lors de la deuxième manche au Soudan, pour prolonger leur séjour dans cette Ligue des champions 2016.

Les autres rencontres
L'entraîneur globe-trotter Martin Jol a bien démarré sa première campagne en Ligue des champions de la CAF à la tête d'Al Ahly, club le plus titré dans la compétition. Les Diables rouges ont obtenu le nul 0:0 sur la pelouse du Recreativo do Libolo. Quant aux champions en titre du TP Mazembe, ils ont eux aussi un nouvel entraîneur en la personne d'Hubert Velud et ont également réalisé un score de parité à l'extérieur (2:2), contre les Éthiopiens de Saint George. Assefa Behaile a ouvert le score pour les locaux, avant que la marque ne s'inverse sur une réalisation de Daniel Nii Adjei et un but contre leur camp des Éthiopiens, qui ont donné au tableau d'affichage son aspect définitif en égalisant par Girma Adane, en deuxième période.

Les deux plus larges victoires de ce tour sont à porter au crédit de deux anciens champions d'Afrique, Enyimba et le Wydad Casablanca, tous les deux vainqueurs 5:1, sur Vital'O et CnaPS Sport respectivement. Deux autres ex-vainqueurs de la Ligue des champions, l'ES Sétif et l'Étoile du Sahel, ont rapporté un match nul encourageant de leur déplacement. Sétif, vainqueur de l'épreuve en 2014, a tenu en échec l'Étoile du Congo (1:1). Même résultat pour l'Étoile du Sahel au Maroc, contre l'Olympique Khouribga. Les Tanzaniens de Young Africans, dont la dernière apparition au deuxième tour remonte à 2007, peuvent toujours espérer revivre la même aventure après l'avoir emporté 2:1 au Rwanda face à l'APR. Les autres vainqueurs de la journée sont Vita Club (1:0 contre Ferroviario Maputo), le Stade Malien (2:0 devant Coton Sport) et le Sundowns FC (2:0 face à l'AS Léopards, à Pretoria).

Le joueur
L'ancien sélectionneur de l'Écosse Alex McLeish, qui a récemment pris les commandes du quintuple champion d'Afrique Zamalek, peut remercier son défenseur central Mohammed Koffi pour la victoire des siens 1:0 sur le terrain de l'Union Douala. L'international burkinabé né en Côte d'Ivoire, qui a disputé la finale de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2013 perdue par les Étalons contre le Nigeria, a inscrit le seul but de la partie sur une frappe puissante. Après avoir dépossédé un adversaire du ballon, Koffi a armé du pied droit et trouvé le chemin des filets depuis l'extérieur de la surface.

La stat
4 - 
C'est le nombre de clubs qui ont remporté trois victoires en autant de sorties depuis le début de la compétition. Vita Club, le Stade Malien, Zesco United et les Young Africans ont tous les quatre réussità s'imposer à l'aller et au retour dans le tour préliminaire, ainsi que dans la manche inaugurale du premier tour ce week-end. À noter que Vita n'a toujours pas concédé de but depuis le coup d'envoi de la Ligue des champions 2016.

Entendu…
"Ce n'est pas fini. Nous n'allons pas nous relâcher. C'est seulement la première mi-temps. Il nous reste un match à disputer en Guinée, et nous allons devoir travailler dur. Rien n'est décidé." - George Lwandamina, entraîneur de Zesco United, vainqueur 4:1 contre Horaya au match aller

Votre opinion !
Les clubs soudanais d'Al Merreikh et Al Hilal peuvent-ils reproduire leur excellente campagne de l'an passé et se qualifier de nouveau pour la phase de groupes ? L'année dernière, les deux équipes s'étaient qualifiées pour les demi-finales.