La finale de la présente Ligue des champions de la CAF sera une confrontation nord-sud après la première place décrochée par le Wydad Casablanca dans le Groupe A, synonyme pour les Marocains de demi-finale contre les Égyptiens de Zamalek, deuxièmes du Groupe B. Le Wydad a réussi à obtenir le nul dont il avait besoin à Ndola contre Zesco United pour rester en tête de la poule devant le club zambien qui, de son côté, a rendez-vous avec les Mamelodi Sundowns dans le dernier carré de la compétition suprême des clubs en Afrique.

Le vainqueur du tournoi représentera le continent à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2016, en décembre prochain au Japon.

L'affiche
Zesco United 1:1 Wydad Casablanca
Avec deux points de retard sur les Marocains au moment d'aborder la dernière journée de la phase de groupes, Zesco avait besoin d'une victoire pour éviter en demi-finale les redoutables Mamelodi Sundowns, champions d'Afrique du Sud. Le Kenyan David Owino a ouvert le score tôt dans la partie pour les Zambiens, d'une tête puissante. Mais le Team Ya Ziko n'a pas su conserver son avantage. Peu après le retour des vestiaires, le Nigérian Chisom Chikatara a égalisé pour sa première sortie en Ligue des champions sous les couleurs du club marocain, qu'il a rejoint il y a quelques semaines seulement. Avant cette égalisation, le capitaine et gardien de Zesco, Joseph Banda, avait réalisé plusieurs arrêts de grande classe pour permettre à son équipe de conserver son avantage. Ce match nul permet au Wac de finir en tête du groupe avec 11 points. Zesco termine deuxième à deux longueurs et se qualifie ainsi pour la première demi-finale continentale de son histoire.

Les autres matches
À Abidjan, l'enjeu de la confrontation entre les hôtes de l'ASEC Mimosas et Al Ahly, recordman des victoires dans la compétition, était d'éviter de terminer à la dernière place du groupe. Pour cela, l'ASEC devait absolument battre le géant du Caire. Dans un match pauvre en occasions, les deux meilleures opportunités sont revenues à l'attaquant d'Ahly Amr Gamal. Ce nul 0:0 permet à Ahly de finir troisième du Groupe A avec six points, soit un de plus que l'ASEC.

À Port Harcourt, Enyimba accueillait les Sundowns dans une rencontre dont l'issue ne pouvait pas avoir de conséquences sur le classement du Groupe B. L'entraîneur des Sundowns, Pitso Mosimane, a pu se payer le luxe de mettre au repos huit de ses titulaires, son équipe étant déjà assurée de terminer première de la poule.

Pour Enyimba, certain d'hériter de la cuiller en bois avant même de fouler la pelouse pour cette ultime journée, l'enjeu était de sauver l'honneur. Les Nigérians y sont parvenus en ouvrant le score en milieu de première période par l'intermédiaire d'Uche John, sur coup de pied arrêté. Peu de temps après et contre le cours du jeu, Percy Tau a égalisé, avant que le meilleur buteur de la compétition, Mfon Udoh, ne redonne l'avantage au People's Elephant, suite à une bourde du gardien des Sundowns, Wayne Sandilands.

Udoh a inscrit son deuxième but personnel cinq minutes après la pause. Victime d'une faute dans la surface, il a converti lui-même le penalty, portant le score à 3:1. Ce succès a donné aux locaux leurs premiers et seuls points dans cette phase de groupes.

Le joueur
Mfon Udoh (Enyimba)
En tant que double vainqueur de la compétition, on attendait mieux d'Enyimba. Mais les trois défaites consécutives du club nigérian au cours des trois premières journées l'ont condamné avant même de disputer l'ultime confrontation de ce groupe à trois équipes. Les Nigérians se consoleront en se disant qu'ils possèdent dans leur rang une perle rare en la personne de Mfon Udoh, 24 ans. Avant le match contre des Mamelodi Sundowns déjà qualifiés, l'ancien joueur d'Akwa United avait déjà fait trembler les filets adverses à sept reprises, inscrivant même les trois buts de la victoire de son club contre l'Étoile du Sahel (3:0). Ses deux réalisations contre les Sundowns lui permettent de conforter sa place en tête du classement des buteurs de la Ligue des champions, avec neuf unités. Il est peu probable qu'il soit rejoint.

La stat
22 –
C'est le nombre de matches consécutifs sans défaite pour Zesco United à domicile dans les compétitions continentales. Le club zambien n'a tout simplement jamais perdu dans un tournoi africain devant son propre public. Cependant, son match nul contre Wydad vient mettre fin à une série de cinq victoires successives à la maison.

Entendu…
"Nous avons remporté un match sur quatre, un match que nous voulions absolument gagner contre la plus forte équipe du groupe, les Mamelodi Sundowns. Ça fait du bien de quitter la compétition suprême en Afrique sur une bonne note. Nous sommes fiers de ce que nous avons réussi et avons dignement représenté le Nigeria" - Joseph Osadiaye, attaquant d'Enyimba.

Votre opinion ?
La seule équipe du dernier carré à ne jamais avoir disputé la finale de la compétition est Zesco United. Le Team Ya Ziko peut-il devenir le deuxième club zambien à atteindre la finale du tournoi ?