• Sixième titre continental pour les États-Unis
  • Jordan Morris signe le but de la victoire dans les dernières minutes
  • Blessé à la main, le gardien jamaïcain Andre Blake doit quitter ses partenaires en début de match

Les États-Unis règnent pour la sixième fois sur la CONCACAF suite à leur victoire 2:1 sur la Jamaïque, ce 26 juillet en finale de la Gold Cup de la CONCACAF 2017.

Le sort du match a basculé dans les dernières minutes, sur une reprise victorieuse de Jordan Morris qui a fait se lever le Levi's Stadium de Santa Clara (Californie). Un peu plus tôt, Je-Vaughn Watson avait répondu à l'ouverture du score de Jozy Altidore. Au-delà des aléas du score, les Stars and Stripes ont nettement dominé les débats, tout au long de la partie.

Le premier tournant du match a eu lieu dès la 19ème minute, sur la première occasion franche. Contraint de réaliser une intervention aussi spectaculaire que décisive sur un missile longue distance d'Altidore, le gardien jamaïcain Andre Blake a été touché à la main en empêchant Kellyn Acosta de marquer sur le rebond. Le capitaine des Reggae Boyz a dû se résoudre à quitter ses partenaires et laisser sa place à son remplaçant, Dwayne Miller.

Juste avant la mi-temps, les Américains ont obtenu un coup franc intéressant à l'entrée de la surface de réparation adverse. Altidore, qui avait choisi de frapper en force, a habilement contourné le mur jamaïcain pour expédier le ballon au fond des filets, hors de portée du malheureux Miller.

Rentrés aux vestiaires avec une courte avance d'un but, les Américains ont vu leurs adversaires revenir au score cinq minutes après la reprise. Profitant d'un corner bien tiré par Kemar Lawrence, Watson a fait apprécier son sens du placement pour égaliser au second poteau.

Les hommes de Bruce Arena, piqués au vif, se sont immédiatement mis en quête d'un second but mais Miller, bien décidé à justifier sa présence, s'est tour à tour interposé devant Morris et le remplaçant Clint Dempsey.

La pression exercée par les Américains a payé en fin de partie. Le dernier mot est revenu à Morris, qui a donné un avantage décisif aux siens sur une frappe du droit consécutive à un centre de Gyasi Zardes mal repoussé.

La stat
3 –  Fort de son succès sur la Jamaïque, Bruce Arena est devenu le sélectionneur le plus titré de l'histoire de la Gold Cup de la CONCACAF avec trois victoires.

Entendu...
"C'est fou. Nous avons tous travaillé dur, mais je crois que nous le méritons. C'est la première fois que je gagne un trophée pour mon pays. Je suis tellement fier et ému !" Jozy Altidore, attaquant des États-Unis, après la victoire 2:1 de son équipe sur la Jamaïque en finale de la Gold Cup de la CONCACAF