À 43 ans, Zinédine Zidane a été promu entraîneur de l'équipe première du Real Madrid, ce 4 janvier 2016. En charge de la réserve madrilène depuis un an et demi, l'ancien numéro 10 des Bleus s'apprête donc à connaître sa première expérience sur le banc d'une équipe professionnelle. Ses grands débuts auront lieu ce 9 janvier, à domicile face au Deportivo La Corogne.

L'annonce de sa nomination a évidemment fait grand bruit sur la planète football. Ses anciens partenaires et entraîneurs n'ont d'ailleurs pas manqué de réagir à cette nouvelle. Top 10 de ce qui s'est dit :

"Peut-on faire mieux que ça ? Un homme qui a été le meilleur dans un jeu que nous aimons tous, la prise en charge d'un club qui moi-même et beaucoup plus de gens aiment... Quelqu'un qui s'entraîne avec passion ne peut pas accepter l'échec à tous les niveaux. C’est la meilleure personne pour ce poste" - David Beckham, ancien coéquipier de Zidane au Real (Instagram)

"Il le mérite, car il a travaillé pour être un bon entraineur. Il respecte tout le monde. C’est une personne extraordinaire. J’espère qu’il va gagner" - Christophe Dugarry, ancien attaquant de l'équipe de France (Infosport +)

"Je suis très heureux. Je suis très heureux pour lui parce que je sais qu'il est maintenant à fond dans cette carrière d'entraineur. C'est un choix de vie. Il s'occupait de la réserve du Real Madrid. Et il a enfin la possibilité d'entrainer une équipe première et pas n'importe quelle équipe première : le Real Madrid ! Cela me fait beaucoup penser au parcours de Pep Guardiola. Ce sont les mêmes débuts pour Zizou et je lui souhaite d'avoir le même parcours. Je sais qu'il est habité par ce métier-là" - Bixente Lizarazu, ancien défenseur de l'équipe de France (RTL)

"C’est magnifique, c’est top. Il a fait ses classes, il s’est préparé. Il a pris les choses les unes après les autres. Je suis fan de Zizou. Je parle en tant que footballeur, pas en tant qu’ami. Ceux qui parlent trop, ce sont ceux qui ont besoin de se justifier. Lui n’a jamais eu besoin de ça. C’est un leader naturel" - Fabien Barthez, ancien gardien de l'équipe de France (RMC)

"Il n'est pas devenu entraîneur de l'équipe première d'un seul coup. Il n'y a pas beaucoup d'entraîneurs ou d'anciens joueurs qui peuvent avoir ce poids. Lui, il l'a à la base. Maintenant, reste à voir comment les joueurs vont le prendre. Mais, selon moi, oui, ça va marcher, il n'y a pas de souci" - Raymond Domenech, ancien sélectionneur de la France (Europe 1)

"J'avoue que je pouvais être sceptique il y a deux ou trois ans mais je suis complètement derrière Zizou maintenant. On sent quelqu'un qui a changé, capable de donner des conseils. Désormais, je vois un leader, pas seulement charismatique par son jeu, mais aussi un vrai meneur d'hommes et de vestiaire. Et il a toutes les armes qu'il faut pour réussir au Real Madrid. Maintenant, on ne peut pas parier sur la réussite d'un entraîneur" - Franck Leboeuf, ancien défenseur de l'équipe de France (RMC)

"C'est une bonne chose pour lui. Il commençait à avoir de l'expérience, même avec l'équipe réserve. Pep Guardiola a commencé aussi de cette manière. Comme je le dis souvent, il ne pourra pas reprocher à ses joueurs de ne pas être technique, parce qu'il n'a que des bons joueurs. C'est toujours plus simple d'entraîner des joueurs de qualité, dans une équipe où tous peuvent faire la différence" - Olivier Dacourt, ancien milieu de terrain de la France, et collègue de promotion de Zidane lorsqu'il a obtenu son diplôme d'entraîneur (Eurosport)

"Il n’a pas choisi la facilité parce que c’est le grand Real, parce que c’est en milieu de saison, parce que les supporteurs du club sont très exigeants. Ils ne te laissent pas de temps. C’est compliqué, mais il connaît parfaitement la Maison blanche, son président. Les joueurs le respectent énormément, c’est un bel avantage pour lui. Ils sont durs, il y a les ego à manœuvrer. L’avantage, c’est que Zizou les connaît tous, il les a eus lorsqu’il était adjoint" - Robert Pirès, ancien ailier de l'équipe de France (Le Parisien)

"Aujourd'hui, je ne suis pas surpris. Il y a un an et demi, deux ans, je l'aurais été. A l'époque, il ne l'envisageait pas forcément. Il a choisi de vouloir le faire. Quand on le connait, on sait pertinemment que quand il décide quelque chose, il y va à fond" - Guy Lacombe, entraîneur français, qui avait avait formé Zidane à l'AS Cannes (Infosport +)

"C’est un des plus grands champions de tous les temps, et en tant qu’homme, tel que je le connais, il a les valeurs pour entraîner le Real Madrid. Il est timide, on le sait, mais c’est plus comme avant lorsqu’il fallait pour crier pour se faire écouter, il faut être cohérent" - Vincent Candela, ancien défenseur de l'équipe de France (RMC)