Jamais sans doute dans les annales du football la liste des retraités n'aura été aussi étoffée et prestigieuse qu'en 2013. Le poids des ans, une reconversion rapide sur le banc,mais aussi des blessures à répétition sont les principales causes de la décision de ces néo-retraités qui n'auront pas eu le souffle nécessaire pour postuler à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.

L'Angleterre notamment a tourné massivement la page d’une génération glorieuse avec les départs de David Beckham, Michael Owen, Paul Scholes, Jamie Carragher, Phil Neville, sans oublier naturellement Sir Alex Ferguson

FIFA.com vous propose une liste non exhaustive des principaux départs à la retraite.

Gardiens de but
L'ancien Bordelais Ulrich Ramé, 41 ans, a rangé ses crampons après 525 matches sous le maillot des Girondins et 12 sélections avec les Bleus. Même longévité pour l'Espagnol Ricardo Lopez de l'Osasuna, qui est devenu le 1er juin contre le Real Madrid le joueur le plus âgé de la Liga.

Défenseurs latéraux
L'Iranien Mehdi Mahdavikia, 36 ans, qui présentait la particularité de pouvoir évoluer à tous les postes sur le flanc droit a tourné la page en juin dernier après 381 rencontres de championnat en Iran et en Allemagne, mais surtout 111 sélections (13 buts). Deux ans après son frère Gary, Phil Neville, 36 ans, 59 capes, a endossé un survêtement sur son maillot pour rejoindre le staff de Manchester United. Autre exemple de fidélité, Jamie Carragher, 737 rencontres sous le maillot de Liverpool et 38 sélections, a mis un terme à sa carrière le 19 mai. Départ également pour le solide latéral droit de la République tchèque Tomáš Ujfaluši, 35 ans, 78 sélections, mais aussi pour le Sénégalais Omar Daf, 36 ans, 60 sélections avec les Lions de la Teranga avec qui il était arrivé en quart de finale de la Coupe du Monde de  la FIFA 2002.

Défenseurs centraux

Après une dernière saison à l'Impact de Montréal, l'élégant Alessandro Nesta, 37 ans, s'est résolu à la retraite en octobre dernier après une carrière bien remplie sous le maillot de la Lazio et de l'AC Milan et une Coupe du Monde de la FIFA en 2006, au soir de sa 78ème et dernière sélection. De son côté, l'Allemand Christoph Metzelder, 47 sélections, a décidé d'arrêter à 32 ans en raison de blessures à répétition.

Milieux défensifs
Le Néerlandais Mark van Bommel, 36 ans, 79 sélections, l'Espagnol David Albelda, 36 ans, 51 sélections, l'Anglais Kieron Dyer, 34 ans, 33 sélections et l'Australien Jason Culina, 33 ans, 11 sélections, sont autant de joueurs de devoir à avoir raccroché les crampons, tout comme le champion du monde italien Gennaro Gattuso, 35 ans, 73 sélections, handicapé par des problèmes aux yeux qui s'est reconverti comme entraineur. L'Argentin Sebastian Battaglia, 33 ans, 10 sélections, présente de son côté la particularité d'avoir remporté 17 titres en trois décades avec Boca Juniors. Le rugueux Edgar Davids, 40 ans, 74 sélections, entraineur-joueur de Barnet (cinquième division anglaise) a attendu les derniers jours de 2013 pour en faire autant. Sa reconversation est toute faite car il demeure entraineur de Barnet.

Milieux offensifs
Le 18 mai 2013, à Brest, les larmes de David Beckham, 38 ans, ont fait le tour du monde. Avant de finir sa brillante carrière avec le Paris Saint-Germain, le Spice Boy, sans doute le joueur le plus médiatique de l'histoire du football, outre une multitude de trophées et de récompenses diverses, avait notamment remporté dix titres de champion avec Manchester United (6), le Real Madrid (1), Los Angeles Galaxy (2) et le PSG (1). Enfin, avec 115 sélections, il est le deuxième joueur le plus sélectionné de l'histoire de l'Angleterre, derrière le gardien Peter Shilton (125). Son compatriote Paul Scholes, 39 ans, autre symbole de Manchester United (718 matches) a suivi le même chemin après 66 sélections.

Un autre créateur, Deco, 35 ans, originaire du Brésil mais qui a porté à 75 reprises le maillot du Portugal, a terminé sa carrière avec deux derniers titres avec Fluminense avant d'être rattrapé par les  blessures à répétition. Même chose pour l'Allemand Thomas Hitzlsperger, 52 sélections, contraint de prendre sa retraite à seulement 31 ans. Pour sa part, l'ancien capitaine de la Bulgarie Stilian Petrov, 116 sélections, a dû lui aussi raccrocher à 34 ans pour remporter le match le plus important de sa vie contre la leucémie.

Enfin, le 11 juillet 2013, après "les dix années les plus importantes" de sa vie à l'Inter Milan, le stratège Dejan Stankovic a lui aussi tourné la page à 35 ans, après 40 sélections avec la Yougoslavie, 21 avec la Serbie-Monténégro et 42 avec la Serbie.

Attaquants

L'Angleterre pensait tenir en Michael Owen le meilleur attaquant de son histoire. Mais après les années bénies à Liverpool et un passage loupé au Real Madrid, Owen ne retrouvera jamais son meilleur niveau à la suite d'une grave blessure. Finalement, il annonce sa retraite le 19 mars alors qu'il évolue à Stoke City, avec 40 buts en 89 sélections sur sa carte de visite. Le Français Louis Saha, 20 sélections et une carrière hachée par les blessures, a lui aussi arrêté à 34 ans, tout comme son compatriote Ludovic Giuly, 36 ans, 17 sélections, qui a évolué dans des clubs prestigieux comme Lyon, Monaco, Barcelone, Rome et Paris. Enfin, retraite également pour le Malien Frédéric Kanouté, 36 ans et 39 sélections.

Mais comment parler de retraites dans le football sans saluer deux grands entraîneurs qui ont tiré leur révérence cette année ? Sir Alex Ferguson, 71 ans, a tout gagné en 27 ans avec les Red Devils et l'Allemand Jupp Heynckes, 68 ans, a mis un point d'honneur à partir sur un triplé avec le Bayern Munich. Enfin, au moment où le football féminin ne cesse de faire de nouvelles adeptes, il faut saluer la carrière de la Française Sonia Bompastor, 156 sélections, qui a œuvré pendant 13 saisons pour populariser sa discipline dans l'Hexagone.