Après chaque tournoi FIFA, FIFA.com sonde ses utilisateurs en leur demandant de choisir ce qu'ils estiment être le plus beau but de l'épreuve. En 2016, les 30 plus beaux buts sur les 569 inscrits dans trois tournois ont ainsi été confiés aux bons soins des fans, qui par milliers ont exercé leur expertise pour couronner trois buts comme crème de la crème.

Pour finir l'année en beauté, retour sur ces plus beaux buts que VOUS avez choisi, des salles colombiennes aux terrains de Papouasie-Nouvelle-Guinée, sans oublier quelques petits bijoux de Jordanie.

. Suphawut Thueanklang, Thaïlande
contre Cuba à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Colombie 2016

Premier tournoi FIFA à part entière de l'année 2016, la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA en Colombie a été l'occasion de voir à l'œuvre les meilleurs joueurs de la discipline, avec comme conséquence de tout ce talent réuni des buts tous plus incroyables les uns que les autres. Au final, c'est une vieille connaissance qui a émergé du peloton.

Après avoir été couronné quatre ans plus tôt à domicile grâce à une frappe surpuissante déclenchée dans un angle très fermé, Suphawut Thueanklang a prouvé qu'il avait plus d'une corde à son arc en inscrivant le plus beau but d'une deuxième Coupe du Monde de façon tout à fait différente. La passe décisive a été la même, à savoir une longue relance du gardien, mais l'exécution complètement différente. Une petite feinte d'une habileté diabolique lui a permis de laisser sur place le gardien cubain Nelson Johnston, avant de faire trembler les filets dans une rencontre remportée 8:5 par la Thaïlande.

2e : Minh Tri Nguyen (Viêt-Nam) contre le Guatemala
3e : Adil Habil (Maroc) contre l'Espagne

 

. Deyna Castellanos, Venezuela
contre le Cameroun à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016

Si Jordanie 2016 ne s'est pas terminé de la façon espérée pour le Venezuela, avec une quatrième place au bout du compte, Deyna Castellanos s'est illustrée de façon flamboyante sur le plan individuel. La capitaine de la Vinotinto s'est en effet affirmée comme l'une des grandes promesses du football féminin de demain, s'adjugeant au passage deux trophées individuels – le Ballon de Bronze adidas et le Soulier de Bronze adidas – en plus de rafler les deux premières places du classement des plus beaux buts de l'épreuve.

Sa frappe victorieuse, dans le temps additionnel contre le Cameroun, est survenue juste après l'égalisation des Africaines à 1:1. Sur le coup d'envoi, Castellanos frappe directement au but et fait mouche, offrant au Venezuela la victoire et trois points décisifs ce jour-là à Amman.

2e : Deyna Castellanos (Venezuela) contre le Canada
3e : Sarah Abu Sabbah (Jordanie) contre le Mexique

 

. Maria Caldentey, Espagne
contre le Canada à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016

Dernière compétition de l'année à compter pour le concours du plus beau but de l'année, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 a offert plus de candidates au titre de plus belle réalisation que n'importe quelle autre édition de l'épreuve avant cela, à égalité avec Chili 2008. Quelque 113 buts ont en effet été inscrits à Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016. De façon incroyable, avec tant de réalisations en lice, c'est la première d'entre elles qui a raflé le prix.

Après deux minutes de jeu dans cette Coupe du Monde, une longue passe de l'arrière avec une trajectoire plongeante arrive sur la poitrine de Maria Caldentey, qui contrôle, prend à défaut la défense canadienne, avant de tromper froidement la gardienne. L'Espagne s'imposera 5 à 0.

2e : Mallory Pugh (États-Unis) contre la Nouvelle-Zélande
3e : Dina Orschmann (Allemagne) contre la République de Corée