Quand Dhurgham Ismael est arrivé dans la ville d'Antalya en juin 2013 pour participer à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013, il était loin de se douter qu'un deuxième chapitre de sa carrière s'y écrirait deux ans plus tard. Ce qui n'était qu'un rêve pour le latéral gauche en 2013 est devenu réalité en août 2015 quand il a signé son premier contrat professionnel avec Rizespor, après cinq années passées à Al Shorta de Bagdad, où il a disputé plus de 100 matches de championnat.

La simple évocation de Turquie 2013 à Ismael suffit à lui mettre des étoiles dans les yeux. "Cela a été une compétition fantastique. Nous avons été à la hauteur de l'événement en terminant quatrièmes grâce à notre combativité.", explique-t-il en citant un souvenir qui restera à jamais gravé dans sa mémoire. "Je n'oublierai jamais le premier match face à l'Angleterre. Nous étions menés de deux buts mais nous sommes parvenus à arracher le match nul malgré le contexte difficile".

Après ce match, l"Irak a remporté deux victoires face à l'Égypte et au Chili et a ainsi terminé premier de son groupe, poursuivant son chemin en huitièmes et quarts de finale. Dhurgham a ensuite été absent de la demi-finale, perdue face à l'Uruguay aux tirs au but après un nul (1:1) à l'issue de la prolongation. "C'était tellement difficile d'être sur le banc des remplaçants et regarder son équipe perdre aux tirs au but", se lamente-t-il encore.

Retour aux sources
Après ce parcours à Turquie 2013, Dhurgham Ismael s'est imposé en équipe A irakienne et a disputé la Coupe d'Asie des Nations de l'AFC 2015, où il a joué six matches entiers. L'Irak a terminé quatrième. Cette performance a joué un rôle prépondérant dans le retour de Dhurgham en Turquie. "Le club m'a suivi durant la Coupe du Monde U-20 et mes matches avec l'équipe A, sans oublier le championnat irakien après que j'ai été nommé meilleur joueur. Parmi toutes les offres reçues, j'ai choisi la Turquie car c'est la porte d'entrée vers l'Europe". Un choix porteur de souvenirs à avant tout : "Quand je suis retourné en Turquie, je me suis rappelé les bons moments passés avec la sélection pendant la Coupe du Monde U-20. À chaque fois que je vais avec Rizespor dans les stades où nous avons joué, ces souvenirs reviennent."

Dhurgham espère bien marcher sur les traces de son coéquipier en sélection Ali Adnan, qui a également débuté sa carrière à l'étranger sous le maillot de Rizespor avant de signer en début de saison à l'Udinese, devenant ainsi le premier Irakien à évoluer en Serie A. "Son succès démontre que les joueurs irakiens ont le talent nécessaire pour évoluer dans les plus grands championnats européens", se félicite-t-il.

Ismael se projette déjà dans une autre aventure, du côté du Brésil. Le Tournoi Olympique de Football Masculin, Rio 2016 l'attend déjà. Il sera dans le groupe, même s'il n'a pas fait partie de l'équipe qui a terminé troisième de la Coupe d'Asie U-23 en début d'année. "Notre sélection possède des joueurs très expérimentés, qui jouent régulièrement ensemble et se connaissent bien. Beaucoup d'entre eux ont participé à Turquie 2013, ce qui a contribué à la qualification pour Rio de Janeiro", annonce-t-il. Ismael reviendra peut-être aussi un jour au Brésil pour écrire une autre page de sa carrière...