• Plein de confiance pour la France, le Portugal et le Brésil 
  • La Belgique et le Mexique en mode spectacle
  • L'Allemagne et l'Angleterre dos à dos à Wembley

Réglages, tests de joueurs, essais tactiques, les équipes déjà qualifiées pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 ont déjà entamé la longue route de leur préparation pour l'été prochain. Elles étaient 14 sur le pont, ce vendredi 10 novembre. FIFA.com revient sur les principaux duels amicaux des mondialistes.

République de Corée 2:1 Colombie
Les Coréens peuvent visiblement compter sur leur nouveau chouchou. Heung-Min Son a offert un doublé aux siens devant des Colombiens qui ont longtemps laissé le ballon à leurs hôtes.

RP Chine 0:2 Serbie
La confiance règne dans les rangs serbes. La RP Chine est tombée devant un bloc solide et des individualités au rendez-vous pour faire la différence.

Japon 1:3 Brésil
Marcelo, d'un amour de frappe et Neymar, malgré un penalty raté, ont fait le spectacle à Lille dans une rencontre à sens unique, dominée par la Seleçao de bout en bout.

Pologne 0:0 Uruguay
L'un des meilleurs élèves des qualifications européennes affrontait l'un des meilleurs élèves des qualifications sud-américaines. Si le tableau d'affichage n'a pas bougé, les 22 acteurs ont montré des belles dispositions devant un public enthousiaste.

Angleterre 0:0 Allemagne
Occasions, ambiance, et animation dans le jeu, il n'a manqué que les buts à Wembley pour la réception des champions du monde en titre en Angleterre. 

Belgique 3:3 Mexique
Eden Hazard et Romelu Lukaku, qui a égalé le record de buts en sélection de Paul van Himst, ont encore une fois porté les Diables Rouges face à un Mexique sérieux et appliqué tactiquement. La défense remaniée de la Belgique n'a, elle, pas donné les plus grands gages de sûreté devant un Hirving Lozano sur un nuage.

France 2:0 Pays de Galles
Deux buts, quatre poteaux et une défense rarement sollicitée : les Bleus étaient trop forts pour la révélation du dernier UEFA EURO, privée de Gareth Bale. Les hommes de Didier Deschamps auraient même pu alourdir le score avec plus de réalisme.

Portugal 3:0 Arabie Saoudite
Les champions d'Europe peuvent aussi faire le spectacle sans Cristiano Ronaldo. Ils ont surtout affiché leur supériorité dans tous les secteurs de jeu face à l'Arabie Saoudite, l'un des représentants asiatiques de Russie 2018