• 69 buts inscrits sur 24 matches disputés pour la 1ère journée des qualifications pour la CAN 2019.
  • Les gros bras ont fait le métier : Cameroun, Algérie, Sénégal, RD Congo et Ghana ont tous gagné
  • Il y a eu des surprises néanmoins, à commencer par la victoire de l'Afrique du Sud au Nigeria (0:2)   

Si les éliminatoires pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ battaient leur plein ce week-end du 10-11 juin à travers la planète, les équipes de la Zone Afrique étaient concernées par la première journée de qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2019. 

Les résultats
Groupe A : Soudan 1:3 Madagascar / Sénégal 3:0 Guinée Equatoriale
Groupe B : Malawi 1:0 Comores / Cameroun 1:0 Maroc
Groupe C : Burundi 3:0 Soudan du Sud / Mali 2:1 Gabon
Groupe D : Bénin 1:0 Gambie / Algérie 1:0 Togo
Groupe E : Libye 5:1 Seychelles / Nigeria 0:2 Afrique du Sud
Groupe F : Sierra Leone 2:1 Kenya / Ghana 5:0 Ethiopie
Groupe G : RD Congo 3:1 Congo / Zimbabwe 3:0 Liberia
Groupe H : Côte d’Ivoire 2:3 Guinée / Centrafrique 2:1 Rwanda
Groupe I : Botswana 0:1 Mauritanie / Burkina Faso 3:1 Angola
Groupe J : Niger 0:0 Swaziland / Tunisie 1:0 Egypte
Groupe K : Guinée-Bissau 1:0 Namibie / Zambie 0:1 Mozambique
Groupe L : Tanzanie 1:1 Lesotho / Cap-Vert 0:1 Ouganda

L’affiche
Cameroun 1:0 Maroc

Déjà qualifié en tant que pays organisateur de la CAN 2019, le Cameroun a remporté sa première rencontre dans le Groupe B. Hugo Broos a aligné son équipe-type pour cette rencontre, faisant confiance à ceux qui ont triomphé de l'Egypte en finale de la CAN 2017. C'est d'ailleurs Vincent Aboubakar, bourreau des Pharaons en février, qui a de nouveau endossé le costume d'homme providentiel en ouvrant le score à la 28ème minute. Il a été élu homme du match à l'issue de la rencontre. Ce succès permet aux champions d'Afrique de faire le plein de confiance à la veille de la Coupe des Confédérations de la FIFA, où les Lions Indomptables affronteront le Chili, l'Australie et l'Allemagne dans le Groupe B.  Seule ombre au tableau pour les champions d'Afrique, la blessure du défenseur Ambroise Oyongo, qui sera absent plusieurs mois et ratera donc Russie 2017. 

Les autres rencontres
Dans le Groupe A, si la logique a été respectée entre le Sénégal et la Guinée équatoriale, les Lions de la Téranga s’imposant devant leur public 3:0, Madagascar a créé la surprise en venant à bout du Soudan. Les Barea, qui n’ont jamais participé à une phase finale de la CAN peuvent remercier l’expérimenté Faneva Andriatsima, l’attaquant d FC Sochaux ayant inscrit un doublé.

Outre Cameroun-Maroc, le match Malawi-Comores était à l’affiche du Groupe B.  Les Flames se sont imposés grâce à un but du milieu de terrain Gerald Phiri Junior, par ailleurs fils de Gerald Phiri, technicien réputé du football malawite.

Mené dès la troisième minute suite à un but de Denis Bouanga inscrit dans un angle fermé, le Mali est parvenu à renverser la situation. Kalifa Coulibaly a d’abord égalisé avant que le pensionnaire de Lille Yves Bissouma ne scelle le succès des Aigles. A noter également, dans ce Groupe C, la victoire du Burundi face au Soudan du Sud 3:0 avec notamment un but de l’enfant chéri du pays, Fiston Abdul Razak.

Victorieux de la Gambie et du Togo respectivement, tous deux sur un score de 1 :0, le Bénin et l’Algérie ont pris le meilleur départ dans le Groupe D. Stéphane Sessegnon côté Ecureuils, et le milieu de terrain d’Anderlecht Sofiane Hanni, d’un lob astucieux, côté Fennecs, ont été les buteurs de part et d’autre.

La Libye prend la tête du Groupe E à la faveur de son succès sur les Seychelles 5:1, la rencontre s’étant déroulée au Caire. Dans l’autre match du groupe, l’Afrique du Sud a surpris le Nigeria chez lui 0:2. Rappelons que les Super Eagles ont raté la dernière CAN et qu’ils ne sont donc pas à l’abri d’une nouvelle déconvenue…

Auteur du carton de cette première journée de qualification pour la CAN 2019, le Ghana prend, de son côté, les commandes du Groupe F. Les Black Stars n’ont eu aucun mal à se défaire de l’Ethiopie 5 :0. L’attaquant du FC Zurich Raphael Dwamena s’est signalé en inscrivant deux buts, ses deux premiers sous le maillot de la sélection. La Sierra Leone a, elle, pris le meilleur sur le Kenya (2:1), malgré Michael Olunga, buteur… et par ailleurs diplômé dans le domaine spatial !

C’était l’affiche du Groupe G, l’un des chocs de cette première journée : la RD Congo affrontait le Congo, son "cousin-voisin", ce 10 juin à Kinshasa. Les locaux se sont imposés 3:1, avec un doublé de Cédric Bakumbu. Parallèlement, le Zimbabwe n’a laissé aucune chance au Liberia 3:0.

Dans le Groupe H, la Guinée a joué un mauvais tour à la Côte d’Ivoire, sur les terres des Eléphants 2:3. Endeuillée suite au décès de Cheick Tioté, balayée par les Pays-Bas quelques jours plus tôt en match amical (5:0), la Côte d’Ivoire traverse une période difficile. C’est Naby Keita, auteur d’une très belle saison, qui a marqué le but victorieux du Syli National. La République de Centrafrique s’est imposée face au Rwanda dans l’autre match de la poule (2:1).

Si le Burkina Faso a logiquement battu l’Angola (3:1) - l’inusable Aristide Bancé inscrivant un doublé, Bertrand Traoré parachevant le succès des Etalons - la surprise du Groupe I est venue de la Mauritanie. Les hommes de Corentin Martins, en pleine progression, ont dominé le Botswana sur son terrain (0:1).

Il n’y a eu qu’un but dans le Groupe J, et il a été signé par le joueur de l’Espérance de Tunis Taha Yassine Khenissi lors de la précieuse victoire de la Tunisie face à son voisin égyptien (1:0). Le Niger et le Swaziland ont, eux, signé l’unique 0:0 de cette journée.

Très ouvert, le Groupe K promet de belles surprises. La première est tombée ce 11 juin, puisque la Zambie, favorite de la poule, a chuté face au Mozambique (0:1), tandis que la Guinée-Bissau a décroché trois points face à la Namibie (1:0).

Enfin, dans le Groupe L, l’Ouganda a pris la pole position suite à son succès au Cap-Vert (0:1). Prévue initialement samedi 10 juin, cette rencontre avait été repoussée au dimanche 11 juin suite au retard de vol d’une partie de l’équipe. De leurs côtés, la Tanzanie et le Lesotho se sont quittés bons amis 1:1.

Le joueur
Ils avaient été en manque cruel d’imagination offensive cinq jours plus tôt en match amical face à l’Ouganda (0:0), les Lions de la Téranga se sont rassurés face à la Guinée Equatoriale sous la houlette d’un Moussa Sow décisif. Titularisé d’entrée contre toute attente, le roi des bicyclettes a inscrit un doublé.  

La stat
1 - 
Pour leur première officielle sur les bancs respectivement de l’Algérie et de la Tunisie, les sélectionneurs Lucas Alcaraz et Nabil Maaloul se contenteront grandement de victoires sur la plus petite des marges, face au Togo et à l’Egypte, deux gros clients africains.

Le saviez-vous ?
L’image a fait le tour du web. Le gardien du Togo, Bassa Djeri Sabirou a pris part au match face à l’Algérie avec un cure-dent dans la bouche ! Il s'est par ailleurs illustré lors d’un duel avec l’attaquant algérien Islam Slimani (7') puis sur une demi-volée de ce dernier suivie d’une frappe de Ryad Mahrez (44'). Il n’a en revanche, rien pu faire sur le lob de Sofiane Hanni (24').

Entendu…
"Il n’y a pas à s’alarmer. Nous avons perdu une bataille et non la guerre. C’est un championnat à quatre qui ne fait que commencer. C’est notre premier match officiel. L’équipe est jeune et en pleine reconstruction. Elle va monter en puissance. Je demande aux Ivoiriens d’être un peu patients. Si la Guinée a pu nous battre ici, rien ne dit que nous ne pouvons pas la battre chez elle"- Marc Wilmots, sélectionneur de la Côte d’Ivoire (Cafonline)