• La France a retrouvé le sourire dans un duel amical de prestige face à l'Angleterre (3:2)
  • Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé ont fait le spectacle devant des Anglais à la peine
  • Deux nouveaux buts du capitaine Harry Kane n'ont pas suffi aux Trois Lions

Les Bleus ont rendu une bonne et prometteuse copie avant les vacances face à l'Angleterre, ce mardi 13 juin au Stade de France. La rencontre amicale a surtout confirmé deux tendances : la France laisse toujours trop d'espaces en défense mais elle fait aussi très mal quand elle accélère. Les hommes de Didier Deschamps ont surtout affiché leurs ressources mentales lors chaque mi-temps. Un enseignement majeur après la dernière contre-performance en Suède dans le cadre des qualifications européennes pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

Les Français sont d'abord revenus à la marque après une ouverture du score du capitaine visiteur Harry Kane (9', 0:1), grâce à un Samuel Umiti à la bonne place suite à un arrêt de Tom Heaton (22', 1:1). Ils ont ensuite pris l'avantage peu avant la mi-temps par Djibril Sidibé, tout aussi opportuniste (43', 2:2), suite à une nouvelle action individuelle d'Ousmane Dembélé.

 

(Mbappé a 18 ans...) 

Deuxième mi-temps, et deuxième coup dur d'entrée pour la France avec un carton rouge pour Raphaël Varane et un penalty converti dans la foulée par le meilleur buteur du championnat d'Angleterre (49', 2:2). Comment des Bleus en infériorité numérique allaient-ils réagir face à l'un de leurs meilleurs ennemis ? Avec caractère et talent. Kylian Mbappé étalait sa classe, et Dembelé sa technique en mouvement, avant de se charger du cinquième et dernier but du duel de prestige (78', 3:2), après un beau travail collectif du duo Paul Pogba-Mbappé.

La France peut dire au revoir à ses supporters avec le sourire après avoir vu sa ligne d'attaque s'amuser avec la défense des Trois Lions. Elle comptera sur eux le 31 août prochain pour se sublimer contre les Pays-Bas dans le choc du Groupe A sur la route de Russie 2018.