• Le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale
  • Le FC Barcelone et Manchester United pourraient suivre bientôt
  • L'AS Rome a pris le pouvoir dans le Groupe D après une victoire contre Chelsea

Les soirées européennes se suivent et se ressemblent pour le Paris Saint-Germain qui a signé ce mardi 31 octobre une nouvelle victoire insolente de facilité face à Anderlecht 5:0. Les Parisiens ont déjà assuré leur qualification après quatre journées, à l'instar du Bayern Munich victorieux 1:2 au Celtic Glasgow.

Le FC Barcelone et Manchester United ont, quant à eux, déjà un pied et quatre orteils en huitièmes de finale dans les Groupes C et A. Les premiers ont prolongé leur série d’invincibilité à l'Olympiakos (0:0), alors que les seconds ont pris le meilleur sur Benfica (2:0). L'AS Rome en prend aussi la direction dans le Groupe D après avoir dompté Chelsea 3:0.

FIFA.com revient sur les faits marquants de la soirée en Ligue des champions de l'UEFA.

Trois moments forts
Perfection parisienne : Quatre matches, 17 buts marqués et pas le moindre concédé : le parcours du PSG en phase de groupes donne le tournis. Les Parisiens ont imposé leur loi avec une facilité déconcertante. Le club de la capitale s'est qualifié pour le deuxième tour de la plus prestigieuse des compétitions européenne avec le sceau des plus grands. Anderlecht en a encore fait l'amère expérience avec une nouvelle défaite 5:0. Layvin Kurzawa en a même profité pour s'offrir son premier triplé avec le club de la capitale, et ses premiers buts en C1. Et dire que les Français n'ont jamais appuyé sur l'accélérateur...

Svilar, buteur malheureux : Auteur d'une erreur coupable lors de sa première en Ligue des champions de l'UEFA avec Benfica contre Manchester United à Lisbonne, Mile Svilar a encore fait la différence en faveur des Red Devils au retour en détournant un nouveau ballon dans ses filets. Le gardien de 18 ans avait pourtant arrêté un penalty d'Anthony Martial 30 minutes plus tôt, devenant le plus jeune joueur de C1 à réaliser une telle performance.

Rouleau compresseur romain : L'AS Rome avait sorti le grand jeu pour aller chercher le match nul 3:3 à Chelsea lors du match aller. Deux semaines plus tard, les Italiens ont remis cela devant leurs supporters avec trois nouveaux buts marqués, mais avec une défense imperméable cette fois. Résultat ? L'une des prestations les plus abouties de cette phase de groupes et une qualification déjà dans la ligne de mire dans le Groupe D.

La stat
0 - Le Barça n'a pas trouvé le chemin des filets à l'Olympiakos. Il faut remonter à 2012 pour trouver la trace d'une rencontre de phase de groupes sans but signé d'un Blaugrana.

Les résultats complets

Le vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 2018 représentera l'Europe à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2018.