LE FILM DE LA JOURNÉE - La Belgique s'est relancée dans le Groupe E en imposant son autorité face à la République d'Irlande. Les Diables Rouges ont signé leur première victoire dans un EURO depuis 16 ans. Le Groupe F a lui livré ses troisième et quatrième verdicts avec un partage frustrant pour l'Islande face à la Hongrie et une nouvelle contre-performance du Portugal face à l'Autriche.

FIFA.com
revient sur les moments les plus marquants des trois rencontres de ce samedi 18 juin.

Les résultats
Belgique 3:0 République d'Irlande
Islande 1:1 Hongrie
Portugal 0:0 Autriche

L’analyse
La Belgique avait connu une faillite collective devant l'Italie (2:0), elle s'est retrouvée face à la République d'Irlande (3:0) grâce notamment à deux de ses cadres les moins en vue lors de leur première sortie : Romelu Lukaku et Kevin de Bruyne. Le premier a signé un doublé, le second a retrouvé de la justesse dans son jeu et ajouté une nouvelle passe décisive à sa collection. Élu homme du match, Axel Witsel a lui profité d'un centre de Thomas Meunier pour inscrire le deuxième but des Diables Rouges. En jambes et offensifs face à la Suède (1:1), les Irlandais ont été réduits au rôle de spectateurs en deuxième mi-temps, après avoir fait bloc en défense en première.

L'Islande a concédé un deuxième match nul 1:1 face à la Hongrie pour sa deuxième sortie dans un EURO, après son baptême du feu face au Portugal. Le résultat est peut-être le même, mais pas sa saveur. La recette, elle, n'a pas changé : les Islandais ont laissé le contrôle du ballon à leurs adversaires en misant sur une reconversion offensive rapide et efficace. Le formule a fonctionné avec des Hongrois portés vers l'avant mais en difficulté devant le mur des insulaires. L'euphorie a même gagné les rangs islandais quand Gylfi Sigurdsson a converti un penalty peu avant la mi-temps. Elle est finalement retombée à quelques minutes de la fin sur un but contre son camp de Birkir Saevarsson, qui mettait fin au siège de la Hongrie sur les cages islandaises.

Un poteau de Nani, un autre de Cristiano Ronaldo sur penalty, et une avalanche d'occasions qui terminent sur les gants de Robert Almer : le Portugal a encore joué avec les nerfs de ses supporters face à l'Autriche (0:0). Les Portugais ont pourtant tout essayé mais la conclusion a été imprécise, précipitée ou malchanceuse. Appliquée, l'Autriche a fait de la résistance devant une Selecção plus forte techniquement et n'a trouvé le cadre portugais qu'à une reprise sur une frappe de Stefan Ilsanker. L'Autriche a gagné dans la sueur le droit de rêver à la qualification pour les huitièmes de finale. Le Portugal pourra lancer son EURO et décrocher la première place du Groupe F face à la Hongrie.

Le moment-clé
La Belgique s'exprime mieux dans les espaces. L'Italie l'en avait privée pendant près de 90 minutes, l'Irlande a tenu une mi-temps. Les protégés de Marc Wilmots ont tourné autour du verrou sans trouver la clé, à l'exception d'Eden Hazard à la volée, pendant 45 minutes. Leur monopole du ballon restait stérile devant une défense irlandaise regroupée. Les Belges sont revenus appliqués et concentrés pour entamer le deuxième acte. Ils ont surtout profité des espaces offerts par l'Irlande, Lukaku en particulier. Son premier but est un modèle de contre-attaque : Thomas Vermaelen a récupéré un ballon pour l'attaquant qui a servi de Bruyne et entamé une course de 75 mètres, avant de conclure d'une frappe pleine de sang-froid le service du joueur de Manchester City.

La stat
128 -Comme le nombre de sélections avec le Portugal de Ronaldo. Le joueur de 31 ans a commencé sa série le 20 août 2003 contre le Kazakhstan. Il a détrôné Luis Figo (127) face à l'Autriche.

Entendu…
"J'ai toujours aimé le foot où on se crée des occasions, mais nous étions imprécis, nous avons dominé mais pas eu d'occasions très claires, et l'Islande a bien défendu. Le peuple hongrois est un peu toujours dans le passé, il faut donner le temps à ces joueurs, il y a beaucoup d'euphorie maintenant, il faut développer notre équipe pour la Coupe du Monde" - Bernd Storck , sélectionneur de la Hongrie

A venir
Groupe A
Roumanie - Albanie (21h00)
Suisse - France (21h00)

Le vainqueur de l'UEFA EURO 2016 représentera l'Europe à la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017