L'Allemagne et l'Espagne battues, les Pays-Bas et l'Italie vainqueurs dans la douleur, la Turquie, la Suisse et le Portugal à la recherche de leur première victoire : les grands d'Europe vont devoir se reprendre lors de la troisième journée des qualifications pour l'UEFA EURO 2016.

Dans le même temps, on assiste au retour au premier plan de pays comme la République tchèque, l'Autriche et la Roumanie, et l'émergence d'autres prétendants comme l'Islande, le Pays de Galles et la Slovaquie, qui devront cependant confirmer dès cette troisième journée.

LE PROGRAMME COMPLET DES MATCHES

L'affiche 
Islande - Pays-Bas, Groupe A, 13 octobre, Reykjavik, Stade Laugardalsvöllur, 20h45 (heure locale)

Co-leader du Groupe A avec la République tchèque, l'Islande réalise le départ le plus tonitruant de son histoire avec deux victoires sur le même score de 3:0. Les hommes de Lars Lagerbäck font preuve d'une grande solidarité et bénéficient de la forme de Gylfi Sigurdsson, buteur lors des deux rencontres. Face à ce groupe compact, les Pays-Bas ne pourront sans doute pas miser uniquement sur des exploits de leurs individualités à l'image d'Arjen Robben et Klaas-Jan Huntelaar, qui ont fait basculer le match contre Kazakhstan alors qu'ils étaient menés 0:1 à la pause. Les demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde de la FIFA n'ont pas encore trouvé leur rythme de croisière, aussi bien en attaque qu'en défense, où les deux buts encaissés à Prague (1:2) lors de la première journée ont laissé des traces.

A voir
- Battue à domicile par Chypre (1:2) puis tenue en échec au Pays de Galles (0:0), la Bosnie-et-Herzégovine a déjà un besoin urgent de points. Les hommes de Safet Susic passeront un examen redoutable face la Belgique. Les Diables Rouges ont déroulé et fait le plein de confiance contre Andorre (6:0) à l'image de Divock Origi, auteur d'une prestation remarquée.

- Difficile vainqueur de l'Ecosse (2:1) et battue en Pologne (2:0) lors des deux premières journées, la Nationalmannschaft occupe la troisième place de son groupe, après avoir concédé sa première défaite en qualification depuis 33 matches. Les champions du monde se créent de nombreuses occasions mais ne sont pas en réussite dans le dernier geste. Il leur reste trois jours pour faire les réglages nécessaires avant la visite d'un autre prétendant à la qualification, la République d'Irlande.

Le saviez-vous ?
Un objectif qui tient à cœur : Le Gallois Gareth Bale est bien décidé à réussir l'exploit de qualifier son pays pour la phase finale de l'EURO, une performance que ses glorieux prédécesseurs Ian Rush, Mark Hugues ou encore Ryan Giggs n'ont pas su réaliser. "Je veux écrire l’histoire en qualifiant l’équipe pour une compétition majeure. Pour moi, se qualifier pour l’Euro 2016 serait aussi excitant que de gagner la Ligue des champions."

Encore dans le coup : L'Irlandais Robbie Keane, 34 ans, auteur d'un coup du chapeau contre Gibraltar, est devenu le meilleur buteur de l’histoire des qualifications de l'UEFA EURO avec 21 buts. Par la même occasion, il a même décroché en 17 minutes le record du triplé le plus rapide dans la compétition battant ainsi celui de Marco van Basten en 1990 contre Malte.

Le vert est dans la place : Les deux équipes de la Verte Erin, la République d'Irlande et l'Irlande du Nord, réalisent un parcours sans faute en ayant remporté chacune leurs deux premiers matches, avec la première place de leur groupe respectif à la clé.

LE PROGRAMME COMPLET DES MATCHES

La stat
14 - Comme le nombre de buts concédés en deux matches par Gibraltar, un record pour le dernier pays affilié à l'UEFA.

Entendu...
"Je ne crois pas que nous soyons dans une dynamique négative" - Vicente del Bosque, sélectionneur de l'Espagne

Votre opinion !
Comment expliquez-vous les débuts difficiles des gros bras européens ?