La principale attraction de Manaus est son emplacement même, au confluent des fleuves Negro et Solimões (nom utilisé localement pour désigner l'Amazone). Sur 18 kilomètres, les eaux sombres du premier et boueuses du second coulent côte à côte, majestueusement, sans jamais se mélanger.

Depuis l'arrivée de ses premiers habitants en 1669, Manaus s'est progressivement développée jusqu'à devenir la capitale de l'Etat de l'Amazonas et, en définitive, le premier centre urbain de l'Amazone. Ses deux millions d'habitants en font la douzième ville la plus peuplée du Brésil et l'un de ses principaux centres économiques, grâce à la construction au 20ème siècle d'une gigantesque zone franche.

Manaus est également réputée pour son climat équatorial, avec une température annuelle moyenne de 28ºC et un taux d'humidité de l'air supérieur à 80%. L'année météorologique y est divisée en deux périodes bien distinctes : la saison des pluies (décembre à mai) et la saison sèche (juin à novembre). Lors de cette dernière, les précipitations se font moins fortes et la température peut atteindre les 40°C.

Ce mélange de beauté naturelle et de traditions locales au sein même d'une grande métropole confère à Manaus une atmosphère unique. Le Festival de l'Opéra de l'Amazonas, dans l'impressionnant Teatro Amazonas, et Boi-Manaus, qui marque sons et rythmes boi-bumbá à l'appui tous les ans l'anniversaire de la ville, sont les deux principales manifestations de la cité amazonienne.

Football
Manaus héberge la majorité des grands clubs de football de l'Etat de l'Amazonas et, par voie de conséquence, les principales rivalités footballistiques de la région. Le club le plus titré est le Nacional Futebol Clube. Mais au cours des dernières années, c'est le São Raimundo Esporte Clube qui s'est distingué à l'échelle nationale, en réalisant plusieurs bonnes campagnes en Coupe du Brésil. Les autres équipes au passé riche sont l'Atletico Rio Negro Clube, le Nacional Fast Club et l'America Futebol Clube.

Le stade le plus important de l'Amazonas est le Vivaldo Lima. Surnommé le Vivaldão, il a été inauguré le 5 avril 1970 par un match entre l'équipe du Brésil (qui faisait étape en route pour la Coupe du Monde de la FIFA au Mexique) et une représentation de l'Etat de l'Amazonas, auquel a assisté le Président de la FIFA de l'époque, Stanley Rous. A cette occasion, la Seleção avait battu son adversaire du jour sur le score de 4:1. Depuis, l'enceinte accueille tous les grands chocs régionaux.

Pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014, le Vivaldão fera peau neuve pour se transformer en l'un des plus beaux stades du Brésil, l'Arena Amazônia qui comptera 42 618 places assises.