Brésil
Fondée en 1914 et affiliée à la FIFA en 1923, la Confederaçao Brasileira de Futebol (CBF) possède un palmarès tout simplement unique : cinq Coupes du Monde de la FIFA, huit Copas America, quatre Coupes du Monde U-20 de la FIFA, trois Coupes du Monde U-17 de la FIFA, deux Coupes des Confédérations de la FIFA, quatre Coupes du Monde de Futsal de la FIFA, trois Coupes du Monde de Beach Soccer de la FIFA et des dizaines de titres continentaux. Très peu de Fédérations ont laissé une telle empreinte sur le football international.

Le football est omniprésent au Brésil, qui a accueilli à deux reprises la Coupe du Monde de la FIFA dont la dernière en 2014. Si le volley-ball, le basket-ball, le tennis, la formule 1 et d'autres sports automobiles passionnent les foules, seul le légendaire Ayrton Senna est vénéré sur le même autel que les héros du ballon rond.

Le plus grand d'entre eux est O Rei, Pelé, dont le nom incarne presque à lui seul le sport brésilien tout entier. Toutefois, une myriade de joueurs exceptionnels ont honoré la tunique auriverde depuis des décennies : Leonidas, Garrincha, Didi, Vava, Zagallo, Tostão, Zico, Jairzinho, Carlos Alberto, Socrates, Bebeto, Romario, Cafu, Ronaldo, Roberto Carlos ou Ronaldinho. La quantité de joueurs brésiliens ayant gravé leur nom dans la mémoire collective est littéralement ahurissante.

Le football brésilien continue de produire des joyaux tels que Neymar et Thiago Silva, qui mettent en transe les fans du monde entier.

Histoire
On entend souvent dire que le premier Européen à avoir foulé le sol brésilien fut l'Espagnol Vicente Yanez Pinzon, qui accosta prétendument non loin du site correspondant à l'actuelle ville de Recife, le 26 janvier 1500. Toutefois, selon les livres d'histoire, c'est bien le Portugais Pedro Alvares Cabral qui a découvert le Brésil. Son navire, en route pour les Indes, accosta au sud de l'actuelle ville de Bahia le 22 avril 1500. Dès 1530, le royaume du Portugal entreprit une politique de colonisation qui dura des siècles, jusqu'à la déclaration d'indépendance de Dom Pedro le 7 septembre 1822.

A partir de 1822, le Brésil fut gouverné par une dynastie impériale jusqu'à la révolte militaire conduite par le Maréchal Manuel Deodoro da Fonseca, qui obligea l'Empereur Dom Pedro II à abdiquer en novembre 1889. Le pays adopta alors le régime républicain et malgré une longue période d'instabilité ponctuée par une dictature militaire entre 1964 et 1985, le Brésil savoure aujourd'hui les fruits de la démocratie.

L'actuel Présidente Dilma Rousseff a été élue le 31 octobre 2010 et investie le 1er janvier 2011.

Economie
Autrefois doté d'une économie essentiellement agricole, le Brésil a pris un fort virage industriel dans les années 1960 et 1970 pour s'affirmer, à l'aube des années 1980, comme une économie moderne et diversifiée. Cette croissance a été accompagnée d'une exploitation intensive des ressources naturelles, notamment le charbon et le minerai de fer.

Près du quart de la production mondiale de café provient des plantations brésiliennes des Etats de Sao Paulo, Parana, Espiríto Santo et Minas Gerais. Par ailleurs, le Brésil est l'un des tout premiers producteurs de sucre de canne, utilisée aussi bien pour fabriquer le sucre industriel que pour fournir du biocarburant à 2,5 millions de véhicules. Les niveaux de production de ricin, de cacao, de maïs et d'oranges sont également parmi les plus élevés au monde, tandis que le soja, le tabac, les pommes de terre, le coton, le riz, le blé, le manioc et les bananes génèrent d'importants volumes. Des élevages ovins et bovins sont pratiqués dans chaque Etat ou presque.

La forêt amazonienne brésilienne recèle également d'importantes ressources naturelles comme l'huile de tung, le caoutchouc, l'huile de carnauba, la fibre de caroa, des plantes médicinales, des huiles végétales, des résines, des bois de construction et d'ébénisterie. L'exploitation minière au Brésil est relativement récente mais constitue une richesse supplémentaire de l'extraordinaire sol brésilien.

Géographie
Plus vaste pays d'Amérique du Sud, le Brésil s'étend sur près de la moitié du continent. Bordé par l'océan Atlantique sur sa côte orientale, le Brésil partage ses frontières avec le Venezuela, le Guyana, la Guyane française et le Suriname au nord ; l'Argentine, le Paraguay, la Bolivie et le Pérou à l'ouest ; la Colombie au nord-ouest et l'Uruguay au sud. A l'échelle continentale, seuls le Chili et l'Equateur n'ont pas de frontière avec le Brésil.

Avec une superficie de 8 547 404 Km², le Brésil est le cinquième plus grand pays de la planète derrière la Russie, le Canada, les Etats-Unis et la Chine. Il couvre 4 345 Km du nord au sud et 4 330 Km d'est en ouest. Les villes les plus peuplées sont celles qui bordent l'océan Atlantique, en particulier Sao Paulo et Rio de Janeiro. Brasilia, la capitale, compte une population d'environ 2 094 000 personnes selon le recensement de 2003 et se situe à plus de 1 000 Km à l'intérieur les terres.

Faits et chiffres
Le Brésil a une population d'environ 190 millions d'habitants, ce qui en fait le cinquième état le plus peuplé au monde. Le pays compte près de 75 % de catholiques et 26 millions de protestants. La communauté juive est relativement faible en comparaison.

Le pays est divisé en cinq régions : le Centre-Ouest, le Nord, le Nord-Est, le Sud et le Sud-Est, eux-mêmes subdivisés en 26 états en plus du district fédéral qui englobe la capitale Brasilia.

Connue pour son énorme potentiel hydroélectrique, la région Sud-Est est la plus peuplée du Brésil avec près de 80 millions d'habitants, soit environ 40 % de la population totale. C'est aussi la plus dense (84,21 habitants au Km²) et celle qui possède le taux d'urbanisation le plus élevé (90 %).

La langue officielle est le portugais, mais de nombreux Brésiliens maîtrisent d'autres langages, souvent en fonction de leurs origines. L'allemand et l'italien, par exemple, perdurent dans les villes méridionales.

Dilma Rousseff occupe la présidence du Brésil depuis son intronisation le premier janvier 2011.