Un air de revanche et une forme de logique : telles sont les caractéristiques de la performance que vient de réaliser l'Argentine en se qualifiant pour le Tournoi Olympique de Football de Rio de Janeiro 2016, après avoir manqué Londres 2012. L'Albiceleste est la première – outre le Brésil, organisateur des prochains Jeux Olympiques – à se qualifier pour le rendez-vous de 2016. En remportant le Championnat d'Amérique du Sud U-20, les jeunes Argentins ont ainsi décroché la seule place qualificative directe de la zone pour Rio de Janeiro 2016.

L'Albiceleste a réalisé un parcours très convaincant, battant le Brésil en phase finale. Pour son ultime sortie, elle pouvait se contenter d'un match nul contre l'Uruguay, hôte de la compétition, pour s'assurer du titre continental. Après avoir été menés au score, les Argentins ont finalement dominé la Celeste sur le score de 2:1, devant 50 000 personnes.

Dans un Tournoi Olympique de Football où les sélections U-23 ont droit au renfort de trois joueurs depuis plus de 23 ans, il est évident que quelques-uns des joueurs qui viennent d'être sacrés champion d'Amérique du Sud U-20 risquent de ne pas faire partie de l'effectif retenu pour Rio de Janeiro. Au cours de ses trois dernières participations, l'Argentine a gagné une médaille d'argent à Atlanta 1996 et été deux fois médaillée d'or, à Athènes 2004 et Pékin 2008. Elle a par ailleurs été finaliste à Amsterdam 1928. Rio de Janeiro 2016 marquera sa huitième participation à l'épreuve.

"C'est un plaisir d'avoir atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés pour ce Sudamericano, à commencer par la qualification pour les Jeux", affirme Humberto Grondona, l'entraîneur albiceleste. "Mais c'est l'entraîneur de la sélection senior qui doit diriger cette équipe. J'espère que plusieurs de ces U-20 réussiront au plus haut niveau", ajoute Grondona.

Potentiel illimité
Gerardo Martino n'a pas été long à saisir la perche tendue par son collègue après le sacre argentin du 7 février dernier. "Quarante jours plus tôt, se jouera la Copa América aux États-Unis et une semaine après, les seniors ont un match de prévu. Cela dit, j'aimerais diriger cette équipe U-23 aux Jeux Olympiques, avec cet effectif de la U-20 et d'autres garçons qu'il ne faut pas exclure", a affirmé El Tata.

Plusieurs individualités se sont distinguées dans le camp argentin lors de ce Campeonato Sudamericano U-20, à commencer par Ángel Correa, l'attaquant de l'Atlético de Madrid, auteur de quatre buts et autant de passes décisives et élu à juste titre meilleur joueur du tournoi. le pensionnaire de River plate Giovanni Simeone a de son côté été meilleur buteur de la compétition, avec neuf réalisations. Les autres belles promesse viennent du gardien Augusto Batalla, du défenseur Emanuel Mammana et de l'attaquant Sebastián Driussi, tous demi-finalistes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Émirats Arabes Unis 2013.

La liste des joueurs que pourrait convoquer Martino est évidemment insondable. Elle pourrait inclure les plus grandes stars du football mondial, comme Lionel Messi et Sergio Agüero, champions olympiques à Pékin 2008, ou encore Javier Mascherano, unique footballeur argentin à avoir remporté deux médailles d'or olympiques. La seule certitude à ce jour est la suivante : l'Argentine est de retour dans le giron olympique, sur une scène où elle a l'habitude de briller.