La route est longue en Asie jusqu’au prochain Tournoi Olympique de Football Masculin. Elle a débuté le 26 mars pour 43 équipes, réparties en dix groupes, déterminées à décrocher l’un des 15 billets pour le Championnat U-23 de l’AFC, qui servira en janvier 2016 de support aux qualifications pour Rio de Janeiro.

Au terme des huit jours de compétition, 13 équipes - neuf vainqueurs de groupe et quatre meilleurs deuxièmes - ont gagné le droit de rejoindre le Qatar, pays organisateur des phases finales continentales. Les rencontres du Groupe B, comprenant la Jordanie, le Koweït, le Kirghizistan, le Pakistan et le Turkménistan, ont été reportées pour des raisons de sécurité. FIFA.com fait le point.

L’affiche
Irak 2:2 Oman

Alors que toutes les têtes de série ont terminé à la première place de leur groupe, la lutte a été particulièrement acharnée dans le Groupe A. Favori, l’Irak a fini en tête sur le fil, après le nul 2:2 lors de son dernier match face à Oman, qui évoluait à domicile. Les demi-finalistes d’Athènes 2004 avaient démarré en dominant successivement le Liban (4:1), les Maldives (7:1) et Bahreïn (2:0), assurant quasiment leur qualification avant même leur dernière sortie décisive.

Oman, de son côté, a bien réagi après son match nul inaugural contre Bahreïn (1:1), avec deux succès face au Liban (4:0) et aux Maldives (5:0) qui lui ont permis de maintenir la pression sur les Irakiens. Les Omanais auraient pu dépasser leur rival en cas de victoire par trois buts d’écart ou plus, mais l’Irak a confirmé sa supériorité en menant 2:0 dès la 47ème minute. Cet écart a suffi pour résister au retour des joueurs du sultanat, auteurs de deux buts honorifiques en fin de match.

La surprise
Arabie Saoudite 0:0 Afghanistan

Tout avait bien débuté pour l’Arabie Saoudite, avec une victoire 1:0 contre la Palestine. Mais le favori du groupe s’est compliqué la tâche après son nul vierge contre l’Afghanistan. Malgré ce léger accroc, les Saoudiens ont relevé la tête en dominant le Népal 6:0, de quoi leur redonner espoir avant leur dernière rencontre décisive face à l’Iran.

Devant leur public, les Iraniens avaient effectué un parcours sans-faute jusqu’ici. Un point leur suffisait pour s’assurer la première place du groupe, mais l’Arabie Saoudite, condamnée à la victoire, a montré un visage plus séduisant. Deux butsd'Abdulfattah Asiri et d’Abdulrahman Al-Ghamdi lui ont permis de s’imposer 2:1.

Les autres rencontres
Les trois représentants asiatiques de Londres 2012 se sont tranquillement qualifiés pour le Championnat U-23 de l’AFC. Médaillée de bronze lors du dernier tournoi olympique, la République de Corée a terminé en tête de son groupe en réalisant un carton plein. À domicile, les Emirats Arabes Unis ont survolé les débats au sein de leur groupe, inscrivant huit buts en trois matches sans en encaisser un seul.

Le Japon a eu quant à lui la tâche un peu plus difficile, avec une petite victoire 2:0 contre le Viêt-Nam après avoir dominé Macau 7:0 dès son entrée en lice. Les Japonais se sont ensuite imposés sur la plus petite des marges sur le terrain de la Malaisie, grâce à Yuya Kubo. Brillante de bout en bout, l’Australie a terminé meilleure attaque de la compétition avec 15 buts, contre un seul encaissé. Jamie Maclaren a notamment réalisé un triplé lors du premier match contre Hongkong, battu 6:0. L’attaquant de Perth Glory Youth y a ajouté un doublé lors du troisième et dernier match de groupe contre Myanmar (5:1). Les Australiens avaient entretemps battu Chinese Taipei 4:0.

Pas de surprise non plus dans le Groupe J, logiquement dominé par la RP Chine après trois succès faciles contre le Laos, pays-hôte, Singapour et la Mongolie. Dans le Groupe G, la RDP Corée et la Thaïlande ont toutes les deux terminé avec 7 points, mais les Nord-Coréens s'imposent au nombre de buts marqués. À l’instar de l’Iran, du Viêt-Nam et du Yémen, les Thaïlandais se sont néanmoins consolés en décrochant leur qualification en tant que meilleurs deuxièmes.

Le joueur
La Syrie a réussi à mettre un temps de côté ses problèmes politiques grâce à trois larges victoires. Elle peut remercier son attaquant vedette, Omar Khribin, auteur de trois doublés qui lui ont permis de terminer meilleur buteur du tournoi.

La stat
3 -
Sur les neuf pays-hôtes, seuls trois ont réussi à décrocher leur billet pour le Championnat U-23 de l’AFC.

Entendu…
"Même si l’opposition n’était pas très relevée, nous avons passé avec succès ce premier test en nous qualifiant pour la phase finale. C’est bon pour la confiance dans la perspective du Championnat U-23 de l’AFC l’an prochain" - Fu Bo, sélectionneur la RP Chine U-23

Qualifications pour le Championnat U-23 de l’AFC 2016 :
23-31 mars 2015

*équipes qualifiées pour la phase finale du tournoi

Groupe A : Irak*, Oman, Bahreïn, Liban, Maldives
Groupe B : Jordanie, Koweït, Kirghizistan, Pakistan, Turkménistan (reporté)
Groupe C : Arabie Saoudite*, Iran*, Palestine, Afghanistan, Népal
Groupe D : Émirats Arabes Unis*, Yémen*, Tadjikistan, Sri Lanka
Groupe E : Syrie*, Ouzbékistan, Inde, Bangladesh
Groupe F : Australie*, Myanmar, Chinese Taipei, Hongkong
Groupe G : RDP Corée*, Thaïlande*, Cambodge, Philippines
Groupe H : République de Corée*, Indonésie, Timor Oriental, Brunei
Groupe I : Japon*, Viêt-Nam*, Malaisie, Macau
Groupe J : RP Chine*, Laos, Singapour, Mongolie