Les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Masculin, Rio 2016 mettront aux prises des sélections qui ont dû batailler pour atteindre ce stade de la compétition, comme le Brésil ou l’Allemagne, et d’autres que personne n’attendait et qui se verraient bien la médaille au cou. En revanche, la compétition est terminée pour des favoris comme l’Argentine ou le Mexique, champion olympique en titre.

Le menu s'annonce varié avec une affiche à la saveur de café sud-américain, une rencontre aux airs de revanche entre cadors européens, un duel entre deux équipes aux styles différents et enfin, une bataille tactique. FIFA.com présente les matches qui ouvriront les portes du dernier carré.

L’affiche
Brésil - Colombie, Arena Corinthians, São Paulo, 22h00 (heure locale)
Le pays hôte a connu quelques sueurs froides en raison son incapacité à convertir ses 41 tentatives - dont seulement 13 cadrées - sur les deux premières rencontres. Mais la Seleçao a retrouvé sa force d’attaque face au Danemark, ce qui lui a ouvert le chemin des quarts de finale. Neymar est muet depuis le début de la compétition, mais il a été suppléé dans son rôle de buteur par ses jeunes acolytes, Gabriel Jesús et Gabriel Barbosa. La plus grande incertitude concerne la cheville droite de l'attaquant du FC Barcelone brésilien, touchée face aux Danois.

Les Auriverdes trouveront face à eux un adversaire qui joue les premiers rôles depuis quelque temps sur le continent. La Colombie arrive à Rio avec son armada offensive composée de Teofilo Gutiérrez, Dorlan Pabón et Miguel Ángel Borja... Le buteur de la Copa Libertadores devrait débuter sur le banc mais Gutiérrez, meilleur finisseur de l’équipe avec 3 réalisations, et Pabón ont déjà démontré qu’ils formaient un redoutable duo d’attaque. De plus, les Cafeteros joueront l’esprit libéré après avoir vaincu le signe indien. En effet, la Colombie n'avait encore jamais passé le premier tour du Tournoi Olympique.

Les autres rencontres
La rencontre Allemagne-Portugal promet de faire des étincelles. Les deux sélections aiment avoir le contrôle du ballon et prendre le jeu à leur compte pour trouver des espaces. Les Allemands étaient en mauvaise posture mais en s’imposant largement contre les Fidji (10:0), ils se sont offert le droit de poursuivre l’aventure. Les Portugais sont arrivés dans la compétition avec leur lot d’absents, mais les jeunes ont su tirer leur épingle du jeu.
"L’Allemagne est un adversaire compliqué. Nous avons cependant des arguments à faire valoir", annonce le sélectionneur Rui Jorge.

La rencontre entre le Honduras et la République de Corée se présente comme un duel tactique intéressant et un vrai défi pour la H, suite à la démonstration de son trio offensif composé d’Anthony Lozano, Alberth Elis et Romell Quioto, redoutable en contre face à l’Argentine. Les Sud-Coréens, premiers de leur groupe devant l’Allemagne et le Mexique, ont prouvé qu’ils étaient capables de marquer, de presser haut et de faire bloc en cas de besoin. Lors d’un match amical en mai, les deux équipes s’étaient quittées sur un score nul (2:2).

Le Nigeria et le Danemark auront à cœur de panser les plaies des défaites subies lors de leur dernière rencontre de la phase de groupes. C'est particulièrement le cas des Danois et de leur gardien Jeppe Hojbjerg qui, après avoir gardé leurs cages inviolées durant les deux premières rencontres, ont encaissé quatre buts face au Brésil. Les Africains ont choisi de faire tourner contre la Colombie. Leur attaquant vedette, Oghenekaro Etebo, est incertain pour ce quart de finale. Leur sélectionneur Samson Siasia se méfie de la propension des Danois à se montrer dangereux en contre : "Nous devons corriger le tir en défense parce que, si nous perdons, nous rentrons à la maison", prévient-il.

Le joueur à suivre
Kwon Chang-Hoon (République de Corée)
Le Sud-Coréen a été excellent lors de la phase de groupes et vient d’inscrire l'un des plus beaux buts de la compétition, qui a offert la victoire à son équipe face au Mexique. Rapide, adroit et percutant, il évolue au poste de milieu offensif et se déplace entre le centre et la gauche du terrain. À 22 ans, il a déjà été sélectionné chez les A. "Nous avons éliminé le champion olympique, mais nous devons être forts mentalement dorénavant", annonce-t-il.

Entendu...
"Bien sûr, nous gardons cette rencontre dans un coin de nos têtes. Mais nous voulons montrer au Portugal que, nous aussi, nous sommes capables de nous qualifier pour les demi-finales." - Serge Gnabry, attaquant de l'Allemagne, à propos de la défaite 5:0 infligée par les Lusitaniens durant l'UEFA EURO U-21

Le programme
Quarts de finale
Portugal-Allemagne (Estadio Nacional, Brasilia, 13h00)
Nigeria-Danemark (Arena Fonte Nova, Salvador, 16h00)
République de Corée-Honduras (Estadio Mineirao, Belo Horizonte, 19h00)
Brésil-Colombie (Arena Corinthians, Sao Paulo, 22h00)

(horaires en heure locale)