Quatre ans après Londres, le Honduras s'est qualifié pour la deuxième fois de son histoire pour les quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Masculin en faisant match nul avec l'Argentine, qui quitte la compétition dès la phase de groupes. Dans le même temps à Belo Horizonte, le Portugal a conforté sa première place en battant l'Algérie, déjà éliminée. 

Avec une défaite et une victoire chacune, les deux équipes étaient à égalité de points avant le coup d'envoi. Mais l'avantage de la H à la différence de buts obligeait les Argentins, troisièmes du Groupe D, à viser la victoire pour ravir la deuxième place à leur adversaire et poursuivre leur aventure dans la compétition. Cette situation s'illustrait parfaitement en première mi-temps, avec une Argentine désireuse de créer du jeu mais trop lente dans la construction pour surprendre des Honduriens compacts et jouant à fond les contres. Sous un soleil de plomb, les spectateurs de Brasilia ont assisté à une partie animée et tendue, mais vierge de but jusqu'à un penalty converti par Antony Lozano à l'entame du dernier quart d'heure, suite à un tacle irrégulier de Lautaro Giannetti sur Alberth Elis dans la surface (75', 0:1). 

Le portier de l'Albiceleste, Geronimo Rulli, avait pourtant réussi à arrêter magnifiquement un premier penalty dans les arrêts de jeu de la première période, tiré par Bryan Acosta (45'+6), et les Argentins avaient également eu l'occasion d'ouvrir le score de la même manière après la pause suite à un ceinturage de Marcelo Pereira dans la zone de vérité, mais la tentative d'Angel Correa échouait sur le poteau (55').  

Ce match était décidément une histoire de coups de pied arrêtés avec l'égalisation des hommes de Julio Olarticoechea dans les arrêts de jeu sur un coup franc de Mauricio Martinez (90'+3, 1:1). Mais les Honduriens tenaient bon jusqu'au coup de sifflet final.