Les rêves de médaille d'or du Nigeria au Tournoi Olympique de Football Masculin, Rio 2016 ont pris fin avec la défaite 2:0 de la Dream Team VI en demi-finale contre une équipe d'Allemagne résolue et organisée en défense. À l'Arena Corinthians de São Paulo, les Africains se sont créé plusieurs belles occasions en début de partie, sans jamais concrétiser, ce qui a fini par leur coûter cher. Mais il y a encore le bronze à aller chercher.

"Nous n'avons pas bien joué contre l'Allemagne", analyse le sélectionneur Samson Siasia. "Nous avons été meilleurs dans nos matches précédents. Nous avons commis trop d'erreurs. Les Allemands ont très bien joué et tactiquement, ils sont intraitables. Ils ont énormément couru et nous avons eu du mal à défendre. En première période, nous avons eu plusieurs occasions nettes, mais nous n'avons pas su les utiliser. A ce niveau, ça ne pardonne pas. C'était comme si les garçons avaient joué en dormant debout. Mais nous pouvons encore gagner la médaille de bronze."

Dans le match pour cette médaille qui aura lieu ce 20 août à Belo Horizonte, la Dream Team VI trouvera en face d'elle une équipe du Honduras qui a lourdement chuté (6:0) face au Brésil, trois jours plus tôt au Maracanã. "Tout reste encore à jouer. Nous ne méritions pas de gagner contre l'Allemagne, en tout cas pas en jouant de cette façon. C'est pourquoi il faut vite oublier ça et tout faire pour rapporter la médaille de bronze au pays."

Contre l'Allemagne, les joueurs de Siasia ont frappé 12 fois au but, avec en tout et pour tout seulement deux tirs cadrés. Face au Honduras, ils vont devoir faire preuve de plus d'efficacité, comme ils ont su le faire plus tôt dans le tournoi. "Quand vous perdez un match comme ça, vous prenez un coup derrière la tête. Mais c'est la vie. Il faut affronter cela comme un homme, se relever et continuer de se battre pour ce qu'il y a encore à gagner," souligne-t-il. "Une médaille de bronze est quand même beaucoup mieux que pas de médaille du tout. C'est la seule façon de se motiver et ça va être très, très dur. On voulait tous aller à Rio, mais ce genre de chose se mérite.

Opération rachat
D'un point de vue tactique, le Honduras représentera pour le Nigeria un défi tout à fait différent de celui proposé par l'Allemagne. En effet, les Catrachos abordent ce match avec l'objectif de se racheter après leur prestation décevante contre le Brésil (défaite 6:0). "Nous devons jouer contre le Honduras de la même façon que nous l'avons fait, mais en convertissant nos occasions. Face à l'Allemagne, nous avons trop gâché. À partir d'un moment, si vous ne mettez pas le ballon au fond, ça devient problématique. C'est ce qui s'est passé et nous devons retenir la leçon" explique Siasia.

Le Nigeria avait débuté Rio 2016 de façon prometteuse avec une victoire 5:4 sur le Japon, suivie d'une autre 1:0 contre la Suède. Pour leur dernier match de groupe, avant lequel ils étaient déjà certains de terminer premiers de leur poule, les Nigérians ont perdu 2:0 contre la Colombie. En quarts de finale, ils ont dominé le Danemark 2:0, en s'appuyant notamment sur une défense très solide.

"Nous avons été performants, avec la bonne mentalité. Notre objectif au début du tournoi ? C'était la médaille d'or. Les garçons n'ont pas ménagé leurs efforts pour essayer d'y arriver. Ils ont vraiment tout donné," analyse Siasia avant de conclure : "Mais la vie est un long apprentissage. Si vous vous retrouvez dans cette situation une nouvelle fois, vous voudrez mieux faire. Maintenant, il n'y a plus que le bronze qui compte. Personne n'aime rentrer chez soi les mains vides."