Après deux 0:0 face à l’Afrique du Sud et au Qatar, le Brésil était dos au mur à l’heure d’aborder la dernière la journée de la phase de groupes du Tournoi Olympique de Football Masculin, Rio 2016. Face au Danemark, il lui fallait impérativement une victoire pour non seulement se réconcilier avec son public mais aussi atteindre les quarts de finale d’une compétition dont il est l’hôte. A l’arrivée, le contrat a été rempli, et avec la manière (0 :4).

Les Auriverdes enflammaient le match en confisquant le cuir aux Danois. La première mèche était allumée par Renato Augusto, dont le raid puis la passe adressée à Gabriel Barbosa n’étaient pas couronnés de succès (5’). Huit minutes plus, Neymar frappait un astucieux coup franc à destination de Rodrigo Caio sur lequel s’interposait le gardien Jeppe Hojbjerg  (13’). Gabriel Jesus était ensuite trouvé par Neymar dans l’intervalle, mais le prodige brésilien ne cadrait pas son extérieur du pied (23’). C’est celui de Gabriel Barbosa qui débloquait finalement la situation sur un caviar de Douglas Santos (26’). L'Arena Fonte Nova chavirait de bonheur (26, 0:1). Cette ouverture du score ne semblait toutefois pas suffire aux protégés de Rogerio Micale. Avant la mi-temps, Gabriel Jesus faisait le break à la conclusion d’un magnifique mouvement collectif (40', 0 :2). On avait bel et bien retrouvé la Seleçao tandis que les Danois, eux étaient transparents.

La pause ne changeait rien à la physionomie de la rencontre. Les Brésiliens revenaient avec les mêmes intentions. Luan enfonçait le clou sur un nouveau service impeccable de Douglas Santos (50’, 0:3). Ça tournait à la correction, les Européens décidaient donc de réagir. La réplique était timide à l’image du coup franc de Rober Skov que Weverton bloquait sans la moindre difficulté (70’). A 10 minutes du terme, Gabriel Barbosa donnait finalement encore un peu plus d’ampleur au score, en transformant en but un ballon qui traînait dans la surface (80’, 0:4).

Quatre buts, zéro encaissé, une première place du Groupe A, une communion avec le public : le Brésil a remis les choses à l’endroit avant d'entamer les quarts de finale de la compétition, où il affrontera la Colombie, ce 13 août à Sao Paulo. Bien que battu, le Danemark sera également présent au second tour, et sera opposé au Nigeria.