République de Corée-Honduras était à l’affiche des quarts de finale du Tournoi Olympique de Football Masculin, Rio 2016, le vainqueur du choc obtenant le droit d’affronter le vainqueur du match Colombie-Brésil dans le dernier carré. Cette fois, c’est, la H qui l’a remporté 0 :1.

Plus en jambes, la Corée du Sud démarrait le match tambour battant. La première occasion était signée Son Heungmin : l’ailier de Tottenham trouvait un espace côté droit, rentrait dans la surface et armait une frappe… repoussée par le défenseur Johnny Palacios (6’). Plus attentistes, les Catrachos avaient du mal à s’approcher des buts de Kim Dongjun. Et quand ils y parvenaient, le gardien sud-coréen n’avait aucun mal à éloigner le danger à l’image des tentatives de Bryan Acosta (16’) et Romell Quioto (28’).

Les Asiatiques étaient  plus présents et tranchants mais pas réalistes. Par trois fois (38’, 45’, et 46’) Son Heungmin avait la balle de l’ouverture du score dans les pieds, mais le gardien centraméricain Luis Lopez, en feu, le contrariait par des parades toutes plus belles que les autres. Mais le meilleur de Lopez était encore à venir : juste après la pause, il s’étendait de tout son long pour préserver le score sur une tentative de qui ? Son Heungmin ! (47’) On retrouvait encore le duel huit minutes plus tard, avec le même vainqueur (55’).

C’est au meilleur de la domination coréenne que le Honduras préparait son hold up. Quioto récupérait un ballon à 60 mètres du but des Guerriers Taekug. Il embarquait avec lui toute la défense côté gauche avant de transmettre au centre à Alberth Elis, démarqué au point de penalty. Celui-ci ne se posait pas de question, et ouvrait froidement la marque (0 :1, 60’).

Il ne restait plus qu’aux Honduriens et à Lopez de tenir. Ce dernier s’interposait une dernière fois avec brio devant Kwon Changhoon (71’). Le Honduras peut le remercier, on retrouvera donc la H en demi-finale du Tournoi Olympique 2016.