Pour s’assurer une place en quart de finale du Tournoi Olympique de Football, Rio 2016, Suède et Japon, qui se rencontraient ce 10 août à Salvador, n’avaient pas d’autre choix que de gagner leur ultime match de phase de groupes et compter sur une victoire nigériane dans l’autre rencontre. Malheureusement pour les Japonais, victorieux des Scandinaves 1:0, la Colombie a fait ce qu’il fallait face aux Super Eagles pour décrocher le dernier sésame du Groupe B.

Après un round d’observation de cinq minutes, les Nippons prenaient les choses en main et se créaient les premières occasions. Ryota Oshima (6’) et Shoya Nakajima (11’) étaient d’abord à blâmer pour leur maladresse dans la dernier geste, puis c’est le gardien suédois Andreas Linde qu’il fallait féliciter pour son arrêt suite à un tir de Shinzo Koroki (31’). Dans son style caractéristique - tout en rapidité et en passes courtes - le Japon imprimait sa patte sur ce match. Il ne laissait que des miettes à des Suédois dangereux uniquement sur coups de pied arrêtés (44’).

La deuxième mi-temps ne changeait rien au tableau. Les Samourais Bleus dominaient territorialement, et leurs chances de trouver enfin la faille grandissaient minute après minute. A peine revenu des vestiaires, Nakajima superbement servi par Oshima, était tout près de tromper Linde (46’) ; puis c’était au tour d’Asano et de Koroki de combiner aux abords de la surface sans succès (55’). A force de pousser, ça finissait par payer : Shinya Yajima délivrait les siens à la 65ème minute suite à un joli travail d’Oshima (1:0, 65').

Les Japonais ne se contentaient pas de cette ouverture du score. Ils continuaient ainsi à harceler des Scandinaves peu à leur avantage dans l'Arena Fonte Nova. Naomichi Ueda doublait même la mise avant de voir finalement son but refusé suite à une faute (75’). Plus rien n’était marqué malgré de multiples opportunités. Le Japon avait gagné mais il était, tout comme la Suède, éliminé.