Des Requins bleus affamés
© Getty Images

Le Cap-Vert avait frappé fort l'an passé en se hissant en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF. Son équipe U-15, demi-finaliste du Tournoi Olympique de Football Garçons 2014, vient confirmer les progrès fulgurants réalisés par cet archipel de 500 000 habitants.

Sévèrement battus 5:0 par la République de Corée pour leur entrée en lice, les Requins bleus ont complètement relancé la machine en disposant du Vanuatu 7:1 à l'occasion de la deuxième et dernière rencontre. Cette victoire a permis aux Africains de se qualifier pour les demi-finales, mais également de s'imposer comme un prétendant sérieux au podium.

Deux joueurs se sont illustrés à l'occasion du succès capverdien : Kenny s'est chargé d'ouvrir le score deux minutes seulement après le coup d'envoi, avant que son coéquipier en club, Ricardo ne s'offre un triplé. Les deux compères ont évoqué leur relation et leurs ambitions au micro de FIFA.com après la rencontre. "Nous sommes heureux d'avoir gagné. Le travail collectif a payé", s'est réjoui Kenny, qui évolue au poste d'attaquant. "On veut montrer à nouveau ce dont on est capable. On veut aller plus loin", ajoute Ricardo, son partenaire sur l'aile droite.

Coéquipiers et amis
Ils ne semblent ne former qu'un sur le terrain, l'un anticipant immanquablement les appels de l'autre. "Ça fait trois ans qu'on joue ensemble en club", précise Kenny. "Quand on est aligné tous les deux, on se cherche beaucoup. Même si Batuque ne fait pas partie des meilleurs clubs du Cap Vert, il s'implique énormément dans la formation des jeunes."

Coéquipiers et amis dans la vie, Kenny et Ricardo s'inspirent de modèles différents. Si le premier adore voir évoluer Lionel Messi, le second affiche une nette préférence pour Neymar. En revanche, les deux comparses se sont fixé des objectifs similaires aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, avec une légère nuance toutefois. Pour Kenny, seule compte la médaille d'or, tandis que Ricardo préfère tempérer. "Nous voulons gagner et remporter une médaille pour offrir un peu de joie à nos fans", 

Alors qu'il avait commencé le tournoi au poste de défenseur, Ricardo a été repositionné sur le flanc droit par Jorge Lopes face au Vanuatu. Un pari payant pour le tacticien : son protégé a pleinement exprimé son potentiel offensif et contribué grandement à la victoire des Requins bleus, avec un doublé en première période assorti d'un troisième but peu avant l'heure de jeu. "Même quand je joue en défense, je me projette souvent vers l'avant et ça fonctionne", précise Ricardo. "Je pars de derrière et je remonte le terrain pour tenter ma chance. Le coach a apporté une modification tactique en me plaçant sur le côté et j'ai suivi ses consignes à la lettre."

La paire en veut pourtant plus et souhaite signer une nouvelle victoire historique en demi-finale face au Pérou. "Ça sera compliqué et il faudra être fin prêts le jour du match", assure un Ricardo prudent, tandis que Kenny veut voir plus loin. "On veut absolument battre le Pérou et on pense pouvoir y arriver. On rêve de repartir avec le titre. On est venu à Nankin pour décrocher l'or dans ces Jeux Olympiques de la Jeunesse."