Une question d'honneur
© Getty Images

Quatre équipes ont déjà dit adieu à leurs derniers espoirs de médaille aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014. Malgré la déception, elles abordent les matches pour la cinquième place bien décidées à quitter la RP Chine sur une note positive. 

Les matches
Filles : Papouasie-Nouvelle-Guinée - Namibie, stade Jiangning, lundi 25 août, 18h00 (heure locale)
Les deux équipes ont subi de larges défaites au premier tour et n'ont pas inscrit le moindre but depuis le début du tournoi. Déjà présentes en 2010 à Singapour, les Océaniennes avaient terminé à la sixième place, sans avoir réussi à débloquer leur compteur offensif. Elles seront donc motivées à l'idée de marquer enfin ce premier but qui leur échappe depuis quatre ans. La Namibie, qui participe pour la première fois à un tournoi FIFA, pourrait elle aussi écrire une page importante de son histoire en cas de succès.

Garçons : Honduras - Vanuatu, stade Jiangning, lundi 25 août, 20h45 (heure locale)
Le Honduras a complètement manqué son entrée en lice dans le tournoi, qui s'est soldée par une défaite sans appel (5:0) contre l'Islande. À défaut d'inverser la tendance face au Pérou, les Centraméricains ont au moins inscrit leur premier but dans cette compétition. Ils devront cependant retrouver les automatismes qui leur avaient permis de remporter le Championnat U-15 de la CONCACAF, s'ils veulent conclure leur séjour en RP Chine sur une victoire. De son côté, le Vanuatu veut progresser sur le plan défensif, après avoir encaissé 16 buts en deux sorties au premier tour. Ce n'est qu'à ce prix que les insulaires pourront espérer rééditer la performance réalisée il y a quatre ans, à savoir une cinquième place.

La stat
3 - En 2010 à Singapour, le Vanuatu avait inscrit trois buts. Petch Ham avait été le premier à trouver le chemin des filets face à Haïti (1:2), futur finaliste de l'épreuve. Par la suite, Andre Kalselik s'était offert un doublé dans le match pour la cinquième place contre le Zimbabwe (2:0).

Le joueur à suivre
Alex Laureano (HON)
L'attaquant hondurien a tout connu en l'espace de quelques jours. Après avoir débuté le match contre l'Islande en tant que titulaire, il a dû céder sa place après le repos. Il a ensuite suivi le match face au Pérou depuis le banc de touche, avant de faire son entrée en jeu à la 66ème minute. Onze minutes plus tard, il inscrivait son premier but de la compétition. S'il est aligné d'entrée contre le Vanuatu, Laureano fera sans doute tout son possible pour améliorer ses statistiques personnelles.

Le saviez-vous ?
Le football féminin n'est pas une nouveauté en Papouasie-Nouvelle-Guinée. L'équipe nationale a disputé son premier match amical en 1989, contre l'Australie. Dans la foulée, elle a participé aux qualifications pour la première édition de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, en 1991.