Les favoris en finale
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Pérou et la République de Corée se sont qualifiés pour la finale du Tournoi Olympique de Football Garçons, Nankin 2014. C'est non sans difficulté que les deux équipes se sont imposées au cours de deux demi-finales de haute volée. Les Sud-Américains ont longtemps été menés au score par les outsiders du Cap-Vert et n'ont validé leur billet pour la finale qu'à la faveur de buts tardifs. Quant aux Asiatiques, ils peuvent remercier leur gardien, qui s'est largement illustré face aux redoutables Islandais.

Les résultats 
Demi-finales
Pérou - Cap-Vert 3:1 (0:1) 
La rencontre a débuté par un coup de théâtre, puisque le rapide Andradino a ouvert la marque pour le Cap-Vert après à peine plus d'une minute de jeu. Les Péruviens ont brièvement accusé le coup, mais se sont vite repris. À la dixième minute, Franklin Gil a joué de malchance lorsque son tir a échoué sur la transversale. Quelques instants plus tard, Gerald Tavara a lui aussi manqué les filets de peu. La pression exercée par les Sud-Américains est devenue de plus en plus forte et le gardien du Cap-Vert Mario Jorge a dû exploiter tout son talent, évitant plusieurs fois l'égalisation.

Au début de la seconde période, un nouveau tir puissant de Tavara a également fini sur la transversale. À la 49ème minute, les Péruviens ont finalement réussi à égaliser : Gil s'est vengé sur penalty d'une faute subie dans la surface. Fabio a marqué contre son camp en déviant un coup franc dans ses propres filets, mettant les Péruviens sur la voie de la victoire. Sur un contre, Fernando Pacheco a enfoncé le clou.

République de Corée - Islande 1:1 (0:0) 3:1 t.a.b.
Dans un match de haute lutte, les deux sélections ont commencé par prendre leurs marques et assurer leurs arrières. Les occasions se sont donc faites rares. La première scène dangereuse s'est déroulée à la 26ème minute, lorsque Hong Hyunseok, après une belle action en solitaire, a manqué le but de peu. Dans le camp adverse, Atli Hrafn Andrason a quant à lui obligé Kim Seungha à exécuter une magnifique parade. Peu avant la mi-temps, le portier s'est à nouveau illustré en repoussant un tir à distance de Jonatan Jonsson.

Les Islandais ont continué à aller vers l'avant courageusement après la pause et à la 60ème minute, leurs efforts ont payé, puisque Helgi Gudjonsson, à peine entré sur le terrain, a signé le but de la délivrance. Mais trois minutes plus tard, les Asiatiques égalisaient. Joo Hwimin, tout juste entré lui aussi, a marqué de la tête après un coup franc. Les filets n'ont plus tremblé dans le temps réglementaire, si bien que l'issue de la rencontre et la qualification pour la finale ont dû se jouer aux tirs au but. Kim Seungha est définitivement devenu le héros de la soirée en repoussant trois tentatives islandaises, offrant la victoire aux Coréens.

Les moments-clés 
But éclair pour le Cap-VertL'ouverture de la marque pour le Cap-Vert par Andradino a marqué le second but le plus rapide de l'histoire du Tournoi de Football des J.O. de la Jeunesse. Dès leur match de groupe contre le Vanuatu, les Africains avaient signé un but éclair par Kenny à la 2ème minute, comme Andradino. Un seul joueur a été encore plus rapide que les deux Africains jusqu'à présent : Ammirul Mazlan, qui, en 2010, avait permis à Singapour, le pays hôte, de prendre le dessus sur le Zimbabwe dès la première minute.

Le retour du "Super Sub" : Lors du premier match des siens contre le Honduras, l'Islandais Helgi Gudjonsson était entré sur la pelouse en seconde période et avait brillé en signant un triplé. Face au Pérou, l'attaquant faisait partie du onze de départ mais n'a pas réussi à faire parler son instinct de buteur. En revanche, contre la République de Corée, Gudjonsson a confirmé ses qualités de joker : à nouveau remplaçant, il a donné l'avantage à l'Islande immédiatement après avoir fait son entrée sur le terrain.

Un soutien psychologique : Ce sont peut-être les sonorités venues de leur pays qui ont donné des ailes à Kim Seungha et à ses coéqupiers. Durant la mi-temps de la rencontre entre la République de Corée et l'Islande, le célèbre tube "Gangnam Style" du rappeur sud-coréen Psy a retenti dans le stade. Cette chanson pop, qui a connu un succès planétaire et est devenue la vidéo la plus visionnée de l'histoire de YouTube, semble en tout cas avoir eu un effet stimulant sur les joueurs comme sur les fans coréens.

La stat 
1
 - Il n'a même pas fallu 60 secondes à Helgi Gudjonsson pour envoyer le ballon dans les filets adverses après son entrée en jeu face au Honduras et à la République de Corée. L'attaquant aura donc mis à deux reprises moins d'une minute pour inscrire un but, un bilan incroyable.

Le programme 
Finale 
Pérou - République de Corée, Jiangning Sports Centre Stadium, mercredi 27 août, 20h45 (heure locale)

Match pour la troisième place 
Cap-Vert - Islande, Jiangning Sports Centre Stadium, mercredi 27 août, 18h00 (heure locale)

Match pour la cinquième place 
Honduras - Vanuatu, Jiangning Sports Centre Stadium, lundi 25 août, 20h45 (heure locale)