Les supporters de Manchester United l'ont surnommé King Eric. En 2001, ils l'ont élu meilleur joueur ayant évolué au sein de leur club. Quatre ans plus tard, un sondage l'a désigné meilleur footballeur de l'histoire de la Premier League. Canto est aussi le meilleur footballeur français de tous les temps… C'est en tout cas ce qu'il a dit.

Voilà qui tombe bien, cette chronique est justement consacrée à ce que Cantona a dit. Dans ce tout dernier recueil de citations des "grandes gueules" du foot, FIFA.com revient sur les propos tenus par cette star internationale aujourd'hui âgée de 44 ans. En France, Cantona a notamment évolué à Auxerre et dans sa ville natale, Marseille. En Angleterre, il a mené Leeds United au titre national avant de vivre à Old Trafford cinq années marquées par moult triomphes et controverses. En équipe de France, il a inscrit 20 buts en 44 matches. Après avoir raccroché les crampons à seulement 31 ans, il est devenu joueur puis entraîneur de beach soccer, tout en menant une belle carrière dans le cinéma.

"C'est venu comme ça. Sur un match, il faisait froid et mon col est resté relevé. On a gagné, du coup, c'est devenu une habitude de jouer avec le col relevé."
Cantona et son traditionnel col relevé

"À Marseille, l'OM, c'est comme une religion. C'est une ville cosmopolite et passionnée. Les gens vivent pour le football."
Cantona, à propos de son ancien club et de sa ville natale

"Je me sens proche de la jeunesse insolente et pleine de vie de ce coin. L'avenir nous séparera peut-être, mais nul ne peut nier que, sous les fenêtres de Manchester, il existe un amour insensé du football, de la fête et de la musique."
Cantona, à propos de la vie à Old Trafford

"Quand les mouettes suivent le chalutier, c'est qu'elles pensent qu'on va jeter des sardines à la mer."
Cantona, après s'être vu infliger une suspension de neuf mois pour une agression sur un supporter de Crystal Palace

"Ça ne voulait rien dire de particulier. Il y avait beaucoup de pression et je voulais rendre tout ça plus léger. Vous auriez dû être ma place, à regarder l'incompréhension qui se lisait sur les visages devant moi. Magique !"
Cantona explique la déclaration précédente...

"Le football est une thérapie pour les supporters. Après une semaine stressante, ils vont au stade, ils chantent et crient aussi fort que possible. Ça leur permet d'évacuer toute leur frustration."
La définition du football selon Cantona

"Je n'ai jamais été motivé par l'argent. J'aurais joué pour rien. J'aurais payé pour jouer à Wembley."
Cantona et sa vision du salaire des footballeurs

"Je ne pense pas que les joueurs soient trop payés. Le foot est très, très populaire. Sans les joueurs, il n'existerait pas."
Cantona, une autre vision du salaire des footballeurs

"Certains entraîneurs anglais ne montrent pas l'exemple. Ils sont gros et boivent de la bière. C'était l'entraîneur parfait. Il était obsédé par ce que nous devions faire à l'entraînement, ce que nous devions boire et notre sommeil."
Cantona à propos de Sir Alex Ferguson

"J'ai arrêté de jouer au football, car j'avais fait le tour. J'avais besoin de quelque chose qui allait m'exciter autant que le football."
Cantona, à propos du passage de la carrière de footballeur à celle d'acteur

"C'est extraordinairement similaire. Dans les deux cas, il s'agit d'un concentré d'émotions dans un temps donné. Il faut faire confiance à ses partenaires et travailler très dur."
Cantona compare le football avec le cinéma

"Quand nous avons gagné, j'ai pleuré. Ça avait une signification énorme pour moi, j'étais très fier. Bien sûr, ce n'est pas aussi grand que le football, mais quand on est riche, on est fier d'avoir une Rolls Royce et quand on est pauvre, on est fier d'avoir une Renault."
Cantona, à propos de sa contribution à la victoire de la France à la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2005

"Après son premier entraînement au paradis, George Best, depuis son aile droite, fit tourner la tête de Dieu, qui dépannait au poste de la latéral gauche. J'aimerais qu'il me garde une place dans son équipe - George Best, pas Dieu."
Cantona rend hommage à Best après le décès de ce dernier.

"Au foot, on a un adversaire. Au cinéma, l'adversaire, c'est soi-même."
Cantona, à propos du deuxième match de sa vie : le cinéma

"Non, c'est moi."
Cantona quand on lui a demandé qui de Michel Platini ou de Zinédine Zidane était le meilleur joueur français de tous les temps

"Dans le football, j’ai connu beaucoup de familles, mais infidèles."
Cantona, à propos de l'esprit de famille dans les clubs

"Je ne cherche ni à être aimé, ni à être compris. Je cherche simplement à être moi même."
Cantona a atteint son objectif

"Je ne veux aucune inscription sur ma tombe. Une pierre vierge. J'aimerais laisser une image de mystère."
Cantona, un dieu pour les supporters des Red Devils, mais un mortel tout de même...