Dans sa traditionnelle rubrique dominicale, FIFA.com revient sur les stars mondiales du ballon rond qui souffleront leurs bougies cette semaine.

23 Pelé (71) occupe une place à part dans l'histoire du football. Il est tout simplement le meilleur joueur de tous les temps. Dès ses débuts, il a marqué les esprits en offrant au Brésil sa première étoile avec la Coupe du Monde de la FIFA, Suède 1958™, alors qu'il n'avait que 17 ans. Ses larmes après la finale remportée face au pays organisateur sont restées gravées dans les mémoires. O Rei poursuit son ascension et remporte la Coupe du Monde de la FIFA, Chili 1962™. Après avoir bénéficié d'un traitement de choc de la part des équipes adverses en Angleterre, Pelé a retrouvé son niveau exceptionnel lors de Mexique 1970™, conclu par une large victoire (4:1) face à l'Italie, au stade Azteca. Le bilan de Pelé dans la plus prestigieuse des compétitions est de 12 buts en 14 matches. Il a joué dans son pays natal à Santos, avec lequel il a remporté un nombre de titres impressionnant, dont deux Copas Libertadores, dix championnats paulistes, cinq Coupes du Brésil et deux Coupes intercontinentales.Il a terminé 11 fois meilleur buteur du championnat et une fois meilleur buteur de la Copa Libertadores et de la Copa América. Il a fini sa carrière au New York Cosmos, avec lequel il a remporté le championnat national. En 18 ans passés sur les pelouses, il a inscrit pas moins de 1 281 buts en 1 363 rencontres, record mondial toujours inégalé. Avec la Seleção, il a inscrit 97 buts en 91 rencontres internationales.

24 Wayne Rooney (26) a déjà acquis une renommée mondiale. Il s'est fait remarquer en faisant trembler les filets d'Arsenal alors qu'il portait le maillot d'Everton, devenant le plus jeune joueur à inscrire un but en Premier League. Il est sélectionné pour l'UEFA EURO 2004 et devient à nouveau le plus jeune buteur de l'histoire de cette compétition. Avec Manchester United, il a gagné trois championnats, deux Coupes de la Ligue, trois Community Shields, la Ligue des champions de l'UEFA en 2008 et la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, dont il a été élu meilleur joueur, la même année. En Coupe du Monde de la FIFA™, Rooney n'a pas donné sa pleine mesure. Il a participé à huit matches, à Allemagne 2006 et Afrique du Sud 2010, sans trouver une seule fois le chemin des filets. Il est aujourd'hui une des plus grandes stars de Premier League, dont il a été élu meilleur joueur en 2010.

25 Oleg Salenko (42) a réalisé un doublé unique dans l'histoire des compétitions de la FIFA. Il a terminé meilleur buteur de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Arabie Saoudite 1989 avec cinq buts, et meilleur buteur de la Coupe du Monde de la FIFA, États-Unis 1994™, avec six réalisations, dont cinq buts face au Cameroun dans la phase de groupes, lors de la victoire des Russes (6:1). Il n'a pas joué le second tour, mais il a tout de même conservé la tête du classement des buteurs, remportant ainsi la plus grande distinction de sa carrière.

26 Cristian Chivu (31) est un des meilleurs joueurs de l'histoire du football roumain. Il a réalisé le triplé championnat, Coupe et Coupe de la Ligue des Pays-Bas sous le maillot de l'Ajax Amsterdam. Avec l'AS Rome, il décroche la Coupe d'Italie face à l'Inter Milan, qu'il rejoint par la suite. En Lombardie, il remporte trois Scudetti, deux Coupes et deux Supercoupes d'Italie. Il est entré dans l'histoire des Nerazzurri en remportant la Ligue des champions de l'UEFA, puis la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en 2010, année historique où l'Inter remporte cinq titres. Avec la Roumanie, il a participé à deux UEFA EUROS, mais ne s'est jamais qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Il a annoncé sa retraite internationale après avoir porté le brassard de capitaine lors de la dernière campagne de qualifications, qui s'est soldée par un échec.

27 Lee Young-Jin (48) a participé avec la République de Corée aux éditions 1990 et 1994 de la Coupe du Monde de la FIFA™. En 1994, les Sud-Coréens ont réalisé trois bons matches contre l'Espagne, l'Allemagne et la Bolivie. En club, il a remporté le titre de champion national avec Anyang. Après avoir raccroché les crampons, il s'est orienté vers une carrière d'entraîneur et dirige actuellement le Daegu FC.

28 Milan Baros (30) a permis à la République tchèque de remporter l'UEFA EURO U-21. Il passe ensuite en équipe A, avec laquelle il participe à l'UEFA EURO 2004 au Portugal. Les Tchèques démontrent toute l'étendue de leur talent et Baros finit meilleur buteur. Liverpool ne pouvait passer à côté d'une telle pépite. Baros contribue à la remontée des Reds au sommet de l'Europe, officialisée par la victoire en Ligue des champions de l'UEFA contre l'AC Milan. À Anfield, il décroche également une Coupe de la Ligue. Il est ensuite transféré à Aston Villa, où il évolue deux saisons, avant de rejoindre l'Olympique Lyonnais, avec lequel il remporte la Ligue 1 et le Trophée des Champions. Il retourne ensuite en Angleterre, à Portsmouth, où il remporte la Coupe d'Angleterre. Puis il s'engage à Galatasaray et termine meilleur buteur à l'issue de sa deuxième saison dans le championnat turc.

29 Robert Pires (38) peut se vanter d'avoir contribué à la renaissance de la sélection tricolore à la fin du siècle dernier. Il a pris part aux plus grandes victoires des Bleus, de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™ à l'UEFA EURO 2000, où son centre a permis à David Trezeguet d'inscrire le but en or face à l'Italie, en passant par les Coupes des Confédérations de la FIFA 2001 et 2003. Pires a commencé sa carrière au Stade de Reims avant de rejoindre le FC Metz, où il remporte la Coupe de la Ligue. À Marseille, il terminera à un point du titre de champion, puis perdra en finale de la Coupe de l'UEFA face à Parme. Arsène Wenger fait appel à lui pour apporter du sang neuf à Arsenal. Avec les Gunners, il remporte deux championnats, trois Coupes d'Angleterre, et deux Community Shields. Il s'incline en finale de la Ligue des champions de l'UEFA face à Barcelone. Après ces folles années londoniennes, il signe à Villarreal. Après quatre saisons en Liga, il retourne en Angleterre et joue quelques mois à Aston Villa.