A la lecture des meilleures déclarations de la semaine sélectionnées par FIFA.com, on apprend que Didier Deschamps est tombé dans un bénitier à la naissance, que Tito Vilanova combat l'ennui avec quelques frayeurs, et que Nicolas Anelka préfère les langues à Molière.

Au micro de FIFA.com
"Entre 1998 et 2000, il y a eu un changement de génération dans l'équipe qui a tout gagné. Des piliers importants comme Laurent Blanc, Didier Deschamps et Marcel Desailly sont partis. Ils étaient essentiels en équipe de France. Les gens en Amérique du Sud se souviennent surtout de Zidane. Il était le patron dans le domaine technique, mais il y avait des joueurs plus importants sur le terrain, qui formaient la colonne vertébrale de la sélection" - David Trezeguet, attaquant de River Plate

"C'était un peu risqué au départ, parce qu'aucun Français n'avait réussi là bas auparavant, mais je suis parvenu à changer la donne et à m'imposer. Après moi, il y a eu Thierry Henry, Eric Abidal… Je suis content d'avoir été le premier, et d'avoir gagné des titres avec ce club" - Ludovic Giuly, attaquant de Lorient, à propos de son passage au FC Barcelone

"La technique prendra toujours le dessus sur la puissance. Aujourd'hui, la tendance consiste à s'appuyer à la fois sur la technique individuelle des joueurs et sur la tactique basée sur la technique collective" - Gheorghe Hagi, légende du football roumain


En France
"Maintenant, ils n'ont tué personne, j'ai toujours redonné leur chance aux joueurs mais j'espère qu'ils vont comprendre. S'ils ne comprennent pas là, ils ne comprendront jamais. C'est dommage pour Mvila, quand on a la qualité pour jouer au FC Barcelone, de jouer à Vitré" - Frédéric Antonetti, entraîneur de Rennes, au sujet des sanctions de Yann Mvila et Chris Mavinga

"Ce bus m'a fait rêver. Il n'est certainement pas étranger au fait que je me sois lancé, quelques années plus tard, dans le haut niveau" - Teddy Riner, champion olympique de judo, à propos du bus de l'équipe de France en 1998

"Napoléon disait que pour gagner des batailles, il faut de bons soldats et de la chance. Didier en a toujours eu. Je me demande d’ailleurs si quand il est né, il n’est pas tombé dans un bénitier" - Michel Platini, à propos du sélectionneur de la France Didier Deschamps


En Angleterre
"Le fait est que Tottenham cherche un numéro 1 pour le long terme depuis un an et demi. Je crois que les dirigeants n'envisageaient pas que je puisse être dans la forme où je suis à mon âge et d'une certaine façon je me surprends moi-même" - Brad Friedel, gardien de but de Tottenham

"Avec Chicharito, Robin van Persie, Wayne Rooney, Danny Welbeck… Pour être honnête, je ne sais que faire" - Alex Ferguson, entraîneur de Manchester United


En Allemagne
"J’ai arrêté de jouer avec le Real Madrid sur console à FIFA 2013 la semaine dernière. Ce sera un grand moment de les voir dans le stade et pas sur Playstation" - Sven Bender, milieu de terrain du Borussia Dortmund

"J'étais facile avec le ballon mais trop petit pour eux. Je suis quelqu'un qui ne lâche jamais rien. Je suis très content d'avoir réussi en passant par d'autres chemins" - Franck Ribéry, attaquant du Bayern Munich, à propos de son passage au centre de formation de Lille


En Espagne
"Je laisse la pression de côté avant les matchs parce que sinon je me paralyserais et je serais incapable de jouer. Pour l’oublier, je parle avec mon petit frère" - Karim Benzema, attaquant du Real Madrid

"Le Real est champion d'Espagne ! Chelsea est champion d'Europe ! Barcelone, en ce moment, n'est ni l'un ni l'autre" - José Mourinho, entraîneur du Real Madrid

"Avant, on disait que nous avions un jeu ennuyeux. Eh bien, je crois que nous n'ennuyons plus" - Tito Vilanova, entraîneur du FC Barcelone, à propos des matches à rebondissement de son équipe


Ailleurs
"J’ai décidé de lui laisser le 10. Ce n’est pas parce qu’il est sur le banc qu’il ne peut plus avoir son numéro fétiche. C’est une exception parce qu’il sera très important dans le futur. On est en train de le former et le jour viendra où il lâchera les gaz. Oui, le maillot n°10 est intouchable. Mais le 10 peut aussi ... aller sur le banc" - Marc Wilmot, sélectionneur de la Belgique, au sujet d’Eden Hazard

"Neymar est un joueur très différent, très créatif et plus imaginatif. Il dispose de plus de créativité que Messi et Cristiano Ronaldo. Messi est très habile, Cristiano a beaucoup de potentiel mais Neymar dribble mieux, de façon efficace et pleine d’imagination" - Jorge Valdano, ancien directeur sportif du Real Madrid

"Je suis arrivé à l'hôpital. Le diagnostic : blessure à l'épaule et à la côte droite. Sept à dix jours de repos avec beaucoup de physiothérapie. A cause de cette blessure, le championnat angolais est terminé pour moi. Je dois réfléchir à arrêter ou continuer encore une année" - Rivaldo, attaquant de Kabuscorp, sur son compte Twitter

"Je suis contre les anti-footeux qui pensent que lire des kilomètres de bouquins et posséder une culture générale est synonyme d’intelligence. Moi, je parle français, anglais et espagnol et j’attaque le chinois. Les Fourberies de Scapin, le théorème de Pythagore ou Cinquante nuances de Grey, ça ne me sert à rien" - Nicolas Anelka, attaquant de Shanghai Shenhua