À l'occasion du 26ème anniversaire de Thomas Müller, ce dimanche 13 septembre 2015, FIFA.com vous propose de redécouvrir ce florilège des meilleures déclarations de l'attaquant allemand.  

Thomas Müller n'est pas vraiment connu pour sa technique exceptionnelle, ses longues courses en solitaire dans les défenses adverses ou ses gestes d'anthologie. La détermination, l'efficacité et l'abnégation sont en revanche les marques de fabrique de l'Allemand. Ces qualités lui ont permis de se faire rapidement une place dans le cœur des supporters du Bayern Munich. Fait suffisamment rare pour être souligné, l'attaquant est également très populaire chez les fans des autres clubs allemands.

Pendant la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Mats Hummels l'a décrit comme "le clown de service". Müller n'est pas du genre à mâcher ses mots, il a toujours une remarque spirituelle à la bouche et parle sans faux-semblant. "Je ne sais que jouer au football et je ne suis donc pas très doué pour les interviews", confie l'intéressé avec humour. À l'occasion de son anniversaire ce 13 septembre, FIFA.com a rassemblé quelques déclarations qui prouvent le contraire...

"Celui-là, je l'ai marqué sur une frappe plus spectaculaire que d'habitude… mais ça compte aussi !"
Müller évoque l'ouverture du score face aux États-Unis à Brésil 2014

"Petit à petit, j'ai le sentiment que mon pied gauche pourrait me servir à autre chose qu'à monter dans le bus."
Müller se découvre de nouvelles aptitudes

"On était comme dans une fournaise. Dans ces moments-là, on se dit que le cactus est vraiment un végétal fascinant."
Après le quart de finale de la Coupe du Monde 2014 contre la France au Maracanã

"Nous nous sommes défoncés, nous avons gagné et c'est tant mieux. De toute façon, nous n'avons pas l'effectif pour jouer comme des ballerines."
Müller répond aux critiques après la victoire sur l'Algérie en huitième de finale de Brésil 2014

"Il porte ça avec assurance et ça lui va bien. Si je mettais ce genre de vêtements, on me demanderait certainement si un carnaval a lieu en ville."
Müller s'exprime sur le style vestimentaire de son coéquipier Jérôme Boateng

"Vous savez, les footballeurs ne pensent qu'à aujourd'hui et hier."
Müller répond avec humour quand on lui demande s'il se projette dans l'avenir

"Mes propos n'engagent que moi, je ne sais pas ce que les autres ressentent. Bien sûr, ils n'ont pas ma longue expérience du haut niveau. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir 23 ans."
Müller préfère ironiser lorsqu'on l'interroge sur la nervosité qui règne au Bayern avant la finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2013

"Au moins, dans ta tête, tu es parti du bon côté."
Müller chambre son coéquipier Manuel Neuer, après l'avoir trompé sur penalty à l'entraînement

"Quand il n'y a pas de muscles, on ne peut pas se faire mal. Mes mollets sont tellement fins qu'on voit à travers. Pas de danger qu'un adversaire touche l'os."
Si Müller évite les blessures, il y a bien une raison

"Nous sommes mal partis, puis nous nous sommes repris, puis nous sommes retombés dans nos travers, puis nous nous sommes encore repris et finalement, tout ça s'est mal terminé."
Müller a une façon bien à lui de relater la défaite (3:1) contre le Borussia Mönchengladbach en 2011/12

"Notre système a été mis au point par Louis van Löw."
Müller fait allusion au fait que beaucoup de joueurs du Bayern, alors entraîné par Louis van Gaal, évoluaient avec l'Allemagne de Joachim Löw