Chaque lundi, FIFA.com met en lumière une photographie qui illustre l'histoire ou l'actualité du football et vous raconte tout ce que le cliché ne dit pas...

Quelques centimètres. C'est tout ce qu'il a manqué au Chili pour valider son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™ aux dépens du Brésil. Willian et Hulk avaient déjà échoué mais en transformant la cinquième tentative de la Seleção, Neymar a fait passer toute la pression sur les épaules du malheureux Gonzalo Jara. Alors sans club, le défenseur était dans l'obligation de marquer pour prolonger la séance de tirs au but. Malheureusement pour lui, sa frappe a été repoussée par le poteau. Jara s'est effondré, en larmes, tandis que le Mineirão laissait exploser sa joie.

La dernière confrontation entre les deux équipes s'est soldée par une courte victoire (1:0) des hommes de Dunga à Londres, en mars. Le 8 octobre prochain, Brésiliens et Chiliens entameront face à face la longue route qui les mènera peut-être en Russie.

Le Chili court après un premier succès face à la Seleção depuis 15 matches et 15 ans. À l'époque, Ivan Zamorano et Marcelo Salas avaient offert une large victoire 3:0 à la Roja à Santiago.Neymar sera suspendu, tandis que son homologue chilien Alexis Sanchez, joueur vedette de la Roja, reste sur six buts en trois matches avec Arsenal. La longue attente chilienne toucherait-elle à sa fin ?