Comme chaque vendredi, FIFA.com revient sur les bons mots de la planète foot de ces derniers jours. Cette semaine, il a été question d'une prime d'une livre pour un but contre Manchester United, de l'idée d'interdire les 0:0, d'un football à neuf joueurs plus deux gardiens par équipe, et de la leçon d'une légende de la Premier League à un joueur du Real Madrid.

Au micro de FIFA.com

"Je crois que le football a besoin de ces 10, de ces joueurs capables d'apporter de la fantaisie et de la créativité. Marquer des buts, c'est l'essence même du football. On devrait interdire que les matches se terminent sur des 0:0… Et avec des 3:2, des 4:4, nos stades seraient pleins !" - Gheorghe Hagi, ancien milieu de terrain de la Roumanie

"Nous voulons tout gagner et nous en avons les moyens, avec une grande équipe, qui reste sur une année décevante. Ce que nous venons de vivre doit nous servir pour relever la tête et être motivés jusqu'au bout pour que cette année se termine avec de la joie, des titres et du bonheur" - Andres Iniesta, milieu de terrain de l'Espagne

En France

"Actuellement, on fait de bons sparring-partners ; la réalité, elle est là. Tout le monde va redescendre au niveau… parce que les équipes se régalent contre nous. Il faut vite retrouver les vertus qui étaient les nôtres en 2014" - Christophe Galtier, entraîneur de Saint-Etienne

"Si je devais comparer les deux coachs, je dirais qu'ils sont tous les deux moches" - David Luiz, défenseur du Paris Saint-Germain, à propos de José Mourinho et de Laurent Blanc

"Plutôt que de voir les mauvais côtés, il faut regarder les bons. C'est une grande chance d'avoir de tels grands joueurs dans notre championnat et à force de les critiquer, un jour ou l'autre, ils partiront dans d'autres championnats, même si lui arrive à un âge où cela ne sera peut-être plus le cas" - Alain Casanova, entraîneur de Toulouse, au sujet de Zlatan Ibrahimovic

"En Ligue 1, il faudrait peut-être rappeler à certains entraîneurs que la victoire est à 3 points, et que si tu fais 0:0 tu n'as qu'un point. Jouez, ouvrez-vous !" - Michel Platini, président de l'UEFA

En Italie
"Il doit arrêter de faire le Zidane, parce qu'il ne sera jamais Zidane, ou en tout cas, il ne l'est pas encore. Il est jeune, il a un grand futur devant lui, mais il doit jouer de manière moins présomptueuse et chercher à être plus efficace" - Zvonimir Boban, ancien milieu de terrain de la Croatie, à propos de Paul Pogba

En Angleterre
"Si le foot était un jeu qui se joue à neuf plus deux gardiens, personne n'aurait la moindre chance contre nous. Ils sont phénoménaux tous les deux" - José Mourinho, entraîneur de Chelsea, à propos de Thibaut Courtois et Petr Cech

"À chaque fois qu'on marquait quand on était gosses, ma grand-mère nous donnait, à mon frère et à moi, une livre. Et même à 26 ans, on perpétue la tradition. J'ai essayé de lui demander un peu plus, parce que c'était Manchester United quand même ! Mais elle m'a dit que ce n'était pas dans le contrat" - Scott Laird, attaquant de Preston, à propos de son but en Coupe d'Angleterre

En Espagne
"Je savais que je sortais d'une mauvaise année, au cours de laquelle j'ai rencontré beaucoup de problèmes, sur le terrain comme en dehors. C'était un vrai challenge que d'essayer de changer l'image que j'avais renvoyée la saison dernière et de redevenir celui que j'étais les années précédentes" - Lionel Messi, attaquant du FC Barcelone

"Je me suis trompé en première période. J'ai gâché 45 minutes. J'ai fait une erreur" - Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético de Madrid, après la défaite contre le Celta Vigo

"Je pense que c'est un gentil garçon. Mais ici, c'est une histoire d'ego, et il devrait en avoir, étant donné ce qu'il a déjà accompli sur un terrain. Il y a des moments où il réfléchit trop, où il doit se dire 'Dois-je aller marquer ou faire une passe pour ne pas être critiqué ?' Il faut vite que cela disparaisse de son esprit, sinon cela va affecter son jeu" - Frank Lampard, milieu de terrain de Manchester City, à propos de Gareth Bale

"Je viens d'une famille étrange, mes parents haïssaient le foot et étaient tous les deux moniteurs de ski, mais attention, de ski de fond ! On vivait à San Sebastián et on partait skier chaque fin de semaine dans les Pyrénées" - Aritz Aduriz, attaquant de l'Athletic Bilbao

Ailleurs
"Oui j'ai déjà reçu une offre de Manchester City. Ils m'ont dit qu'ils allaient vendre Nasri, Kompany et Touré juste pour m'avoir... Bien sûr qu'il n'y a pas d'offre. Mes ambitions sont avec le Besiktas" - Slaven Bilic, entraîneur de Besiktas, à propos de rumeurs qui l'envoient à Manchester City

Sur Twitter

("Que dire du plongeon de Wayne Rooney contre Preston ? Il n'aura pas besoin de plonger lorsque je le croiserai" - Bad News Barrett, star anglaise de Catch, et fan de l'équipe de Preston, éliminée en huitième de finale de la Coupe d'Angleterre par Manchester United)