La dernière édition de la revue statistique hebdomadaire de FIFA.com revient sur les penalties en pagaille en Afrique et une folle journée à l'est de l'Europe, ainsi que sur les exploits de légendes en Angleterre, en Allemagne et aux États-Unis.

500 apparitions sous le maillot du Bayern Munich, tel est le bilan de Bastian Schweinsteiger. L'international allemand n'est que le huitième joueur à atteindre cette barre symbolique. Non content de rejoindre Oliver Kahn, Sepp Maier, Gerd Müller, Hans-Georg Schwarzenbeck, Klaus Augenthaler, Franz Beckenbauer et Bernd Durnberger, Schweinsteiger a fêté l'occasion en signant son 45ème but en Bundesliga lors d'un succès 2:0 sur Mayence. Cette frappe victorieuse lui permet, à titre personnel, de dépasser Beckenbauer au classement des buteurs historiques de la formation bavaroise. En outre, le club des bords de l'Isar a conservé sa cage inviolée pour la 22ème fois de la saison, ce qui lui vaut de battre un record en championnat d'Allemagne qu'il avait lui-même établi en 2012/13.

100 buts en Major League Soccer ont déjà été inscrits par Chris Wondolowski, qui est devenu le neuvième joueur à rejoindre le "club des centenaires". Jusqu'en 2010, l'attaquant de 32 ans n'avait trouvé le chemin des filets qu'à sept reprises en 57 sorties. Il totalise donc 93 réalisations sur les 157 matches suivants. Ces statistiques lui ont rapporté deux Souliers d'Or. Son dernier but en date, le quatrième en cinq journées, a permis aux Quakes d'arracher le nul (1:1) à domicile face à Orlando City et de porter leur série d'invincibilité à cinq matches. L'international américain est en outre devenu le deuxième joueur le plus rapide, après Taylor Twellman (New England Revolution), à rejoindre cette élite qui comprend également Landon Donovan (144 buts), Jeff Cunningham (134), Jaime Moreno (133), Ante Razov (114), Jason Kreis (108), Dwayne DeRosario (104) et Edson Buddle (100). De son côté, Clint Dempsey a manqué l'occasion d'égaler le record de 11 matches de MLS consécutifs avec un but ou une passe décisive, détenu conjointement par Ronald Cerritos, Mauricio Cienfuegos et Roy Lassiter, après le nul vierge qui a sanctionné les débats entre Seattle Sounders et le Sporting Kansas City.

55 points figurent au compteur des trois premiers du championnat de Moldavie à l'issue de la saison. Le titre est finalement revenu au moins huppé des candidats, au terme de circonstances incroyables. Milsami abordait l'ultime journée avec trois points de retard sur son adversaire Dacia. Le premier a finalement battu le second 2:1, sur un but contre son camp dans le temps additionnel. Si deux équipes avaient terminé à égalité, un match de barrage aurait été organisé. Mais Sheriff, 13 fois champion de Moldavie, s'est imposé 1:0 sur le terrain de Dinamo-Auto pour se hisser à hauteur de ses rivaux. Dans ces conditions, le titre devait revenir à l'équipe ayant enregistré les meilleurs résultats dans les confrontations directes de cet étonnant trio. Fort de son succès à l'arraché, Milsami est devenu la cinquième équipe à inscrire son nom au palmarès de l'épreuve. Dacia a poursuivi sa descente aux enfers quelques jours plus tard, en s'inclinant 3:2 après prolongation face à Sheriff en finale de la Coupe de Moldavie.

41 penalties ont été tirés au cours des quatre affiches au programme des quarts de finale de la Coupe COSAFA. La Namibie et Madagascar ont dû disputer trois matches en cinq jours pour s'adjuger l'unique billet en jeu dans leur groupe pour la suite de la compétition. En guise de récompense, les deux équipes ont affronté respectivement la Zambie et le Ghana, deux pays exemptés de premier tour. Au terme d'un nul vierge, les Namibiens ont toutefois écarté les tenants du titre en remportant (5:4) l'épreuve des tirs au but. Les Malgaches ont, quant à eux, battu une équipe ghanéenne qui comptait pourtant 124 places d'avance au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, grâce à un but en fin de partie signé Olivier Simouri. La troisième grosse surprise est venue du Botswana, vainqueur de l'Afrique du Sud 7:6 aux tirs au but à l'issue d'une séance prolongée qui aura vu défiler 16 tireurs. Dans la dernière affiche, le Malawi pensait avoir fait le plus difficile en prenant l'avantage (2:1) sur le Mozambique à la 90ème minute sur un penalty de Lambikani Mzava. Malheureusement, le même Mzava a concédé, quelques secondes plus tard, le deuxième but contre son camp des Flammes dans cette rencontre. Un temps menés 2:0 aux tirs au but, les Mozambicains ont à nouveau réussi à inverser la tendance pour l'emporter 5:4.

22 ans après Gary Pallister, de Manchester United, John Terry est devenu le deuxième joueur à disputer l'intégralité de tous les matches d'une équipe sacrée championne d'Angleterre après la victoire de Chelsea 3:1 devant Sunderland. Les hommes de José Mourinho n'auront concédé que quatre défaites sur l'ensemble de l'exercice, toutes compétitions confondues. Il s'agit là d'un nouveau record pour l'élite anglaise, depuis l'introduction de la Premier League. Les Blues ont pointé en tête du classement pendant 274 jours, ce qu'aucune autre formation n'avait réussi à faire sur une seule saison. Champion l'an passé, Manchester City n'est resté que 15 jours à la première place.